Comment reconnaître un mur porteur dans votre logement

17-10-17 - Immovlan.be

Votre habitation compte certainement une quantité de murs, mais comment reconnaître ceux qui sont porteurs? Si vous voulez abattre des murs, il importe de savoir ceux que vous pouvez casser sans souci et ceux que vous ne pouvez pas toucher. Voici comment reconnaître quels sont les murs essentiels et ceux que vous pouvez démolir.

Un mur porteur constitue un élément indispensable de votre logement. Ces murs supportent un escalier ou les sols porteurs de l’étage au-dessus. En règle générale, les façades et les murs extérieurs sont également porteurs. Si des parties de la maison ont été rajoutées à l’ensemble, il se peut que les murs extérieurs soient devenus des murs intérieurs, donc faites bien attention.

Consultez les plans de construction

Etant donné qu’il peut s’avérer assez complexe de reconnaître un mur porteur, il vaut mieux que vous consultiez les plans de construction. Vous y trouverez tous les renseignements sur les divers murs et vous pourrez ainsi identifier immédiatement les murs porteurs. Si vous n’y parvenez pas, un professionnel peut vous y aider.

Vous pouvez aussi reconnaître souvent un mur porteur à une série de caractéristiques sans devoir consulter le plan de construction. Ce genre de mur est constitué de matériaux solides comme de la pierre ou de la brique. La capacité portante requiert en effet de la force, qui elle-même nécessite un matériau adapté. En outre, ce type de mur possède souvent une épaisseur dépassant vingt centimètres. Si vous voulez être absolument sûr, nous revenons sur notre conseil de vous référer au plan de construction. Si vous ne disposez pas de celui-ci, sachez que vous pouvez en général le demander à la commune.

Poutres porteuses

Hormis les murs, il y a aussi les poutres porteuses. Elles portent le plus souvent une grosse partie du poids. Vous ne pouvez pas enlever les murs sur lesquels ou contre lesquels se trouve une telle poutre. Si vous pouvez voir les poutres porteuses, vous pourrez plus facilement en juger que si elles sont rendues invisibles. A cela s’ajoutent les poutres de plancher. Pour celles-ci, la règle suivante s’applique: si le mur descend sur les poutres de plancher ou si elles sont fichées dans le mur, alors il s’agit vraisemblablement d’un mur porteur.

Regardez les fondations

Un mur porteur se reconnaît aussi à la construction au-dessus. Si vous voyez un mur, une chambre ou une autre construction lourde au-dessus, alors vous avez généralement affaire à un mur porteur. Le vide sanitaire peut aussi vous en dire davantage. Un mur sans fondation supplémentaire n’est généralement pas un mur porteur.

Consultez à temps un professionnel

Si vous voulez malgré tout vous attaquer à des murs porteurs et démolir ceux-ci, alors faites toujours appel à un professionnel. Il est crucial de réaliser les préparatifs requis. Lors d’une construction neuve, il vaut aussi mieux consulter votre architecte quant au poids que vous murs porteurs peuvent supporter. Sachez du reste que tous les changements affectant la stabilités de votre logement doivent être signalés.

Par Kevin Stickens


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.