Tendance : un mur en briques apparentes dans votre maison

17-07-18 - Je vais construire

Acheter une bâtisse ancienne et la restaurer, voici le choix de nombreux Belges. Certains décident même de conserver un mur ancien à l’intérieur du bâtiment. Comment faire en sorte de l’exposer sans en avoir les inconvénients (poussière…) ?

Bricoleur ou pas, qui n’a jamais craqué devant une ancienne maison à rénover ? Parfois, ceux qui rénovent décident de conserver, à l’intérieur de la maison, l’un des murs extérieurs (qui deviennent intérieurs) d’origine, en pierre. Ces murs se marient très bien avec un intérieur contemporain…

Comment les entretenir ?

Une fois restaurés, il faut les enduire d’un fixatif (ou une cire incolore) qui empêche les effritements ainsi que le dégagement de poussières. Un imperméabilisant pour murs et toitures peut parfaitement faire l’affaire. Si la pierre du mur est friable voire humide,  il existe des durcisseurs de murs.

Quid de l’isolation ?

Sachez toutefois que choisir un mur de pierres ou de briques apparentes témoigne certes de la mémoire du lieu, mais peut aussi avoir des conséquences sur la performance thermique du bâtiment. Pourquoi ? Parce que ce mur constitue un pont thermique. Non isolé, il peut y avoir des problèmes de condensation avec les différences de température. Il faut donc penser à l’isolation et y penser dans un projet global de rénovation pour anticiper au mieux la problématique.

Solution alternative…

L’autre solution, c’est de maçonner un mur de pierres au-devant d’une paroi isolée, par exemple avec des pierres décoratives ou bien en récupérant des vieilles pierres.