Et pourquoi pas un jardin japonais ?

06-06-18 - Immovlan.be

Comme une envie de quiétude et de sérénité. C’est le moment de penser à créer votre jardin japonais. Quels éléments privilégier et quels matériaux utiliser ? On vous guide…

C’est indéniable : les jardins japonais respirent la quiétude, la sérénité et la zénitude. Empreints de spiritualité, ils sont conçus comme des tableaux et semblent toujours apaisants et reposants. Heureusement, le jardin japonais n’est pas uniquement réservé à l’Asie. Ça tombe bien… Pourquoi ne pas en installer un chez vous ?

Un jardin japonais est d’abord un espace zen, mariage heureux du minéral et du végétal. Quand on pense au jardin japonais, on imagine bien un premier plan avec une pierre à eau, quelques végétaux puis une combinaison de pierres et d’arbres avec, en arrière plan, une haie de bambous, par exemple.

Yin et yang

Dans un jardin japonais, pas de lignes droites. On joue davantage sur l’asymétrie tandis que ce sont les végétaux et les roches qui structurent le jardin, pas le béton, les bordures ou les clôtures. Les différents espaces du jardin devront former une belle asymétrie et donc un bel équilibre pour lui assurer toute la zénitude qu’on en attend. C’est une sorte de mix entre le yin et le yang, entre le vide et le plein, pour garantir un vrai équilibre et une certaine quiétude.

Pour ça, on choisit aussi des plantes qui respirent l’Asie. A vous les végétaux persistants comme le chêne, les arbres fruitiers, le noisetier, les pins, le cyprès hinoki, l’if du Japon ou encore l’érable japonais mais aussi des plantes couvre-sol, des arbres de la famille des prunus (comme le cerisier du Japon), la mousse, quelques fougères et le bambou. Il faut évidemment tenir compte, dans le choix des végétaux, du climat, du vent et de l’exposition du jardin.

Nombres impairs

Attention, le jardin japonais privilégie les nombres impairs, symboles positifs par excellence. On ne plante donc pas par deux ou quatre mais plutôt par trois, cinq ou sept. Il en va de même pour les rochers et autres objets de décoration. Le tout, dans un esprit d’ouverture et d’espace.

Dans un jardin japonais, on respecte les espaces entre les éléments pour les laisser respirer et les mettre en valeur. Pas de fouillis mais plutôt une plantation recherchée et arrangée. Pas de styles décoratifs disparates. C’est la sobriété qui règne, tout comme la simplicité.

Ishi, kesako ?

Non à la multiplication intempestive d’éléments importants comme des fontaines, des cascades ou des ponts. On les choisit toujours dans des tons mats et bruts, pas brillants. On met, par exemple, des pas japonais faits de dalles rectangulaires en pierre grise, une terrasse en bois et des piquets de schistes. Vous pouvez utiliser des pierres appelées « Ishi » qui sont comme des pierres usées par le temps, trouvées dans la nature, disposées en nombre impair, on l’a dit.

Du côté des matériaux justement, privilégiez le naturel pour être en harmonie avec la nature chère aux Japonais. Dites non au synthétique et au plastique.

Eau et éclairage

L’eau maintenant. Elle est présente dans tous les jardins japonais, que ce soit sous la forme d’un étang, d’un petit bassin, d’une cascade ou d’une fontaine. Quelques mètres carrés suffisent et quel plaisir, par la suite, d’entendre le ruissellement de l’eau et d’observer les petits oiseaux qui viennent y boire.

Ajoutez un bel éclairage (qui mettra en valeur un ou plusieurs éléments décoratifs comme un bassin, une grosse pierre ou la haie de bambous) et quelques objets de déco japonisants tels un carillon, une lanterne ou une jolie petite table en bois.

C’est le chemin qui compte !

Ce qui compte, c’est que le parcours que vous dessinerez dans votre jardin japonais soit comme un voyage, qu’il invite le visiteur à la concentration et à l’attention. On n’est pas dans un lieu romantique, sachez-le. C’est davantage un site sauvage, voire même un peu austère.

Enfin, n’oubliez pas que jardiner ou se promener dans son jardin peut avoir des vertus thérapeutiques. C’est donc sympa de le réaliser en pensant à stimuler nos sens et ressentir des sensations. Le jardin japonais est parfait pour cela. Pas de doute, vous profiterez amplement de votre jardin japonais quand il vous faudra vous relaxer ou prendre du bon temps…