N’oubliez pas ces frais lors de l’achat d’un appartement !

31-10-19 - Immovlan.be

Lorsque vous achetez un appartement, vous devez tenir compte des charges communes, qui sont des frais supplémentaires tombant tous les mois. Qu’incluent-elles ? Comment les estimer, lors de l’achat et dans quelle mesure pouvez-vous les répercuter sur le locataire?

De quoi s’agit-il ?

Si vous vivez dans un appartement, vous payez d’abord un certain nombre de charges qui sont spécifiquement liées à votre propre appartement individuel. Pensez, par exemple, à la consommation d’eau, de gaz et d’électricité et aux réparations que vous devez y effectuer.

De plus, vous devez contribuer à l’entretien des parties communes du bâtiment. Nous pensons notamment aux frais d’entretien de l’ascenseur, au nettoyage des parties communes, à l’entretien du jardin commun, aux frais d’assurances, du syndic et de l’organisation des assemblées générales, etc.  Si des réparations doivent être effectuées dans les parties communes du bâtiment, cela implique également des coûts.

De quel montant parlons-nous ?

Les charges liées aux parties communes dépendent du bâtiment. Plus l’immeuble est luxueux, plus les coûts sont souvent élevés. Par exemple, un bâtiment avec un grand jardin et/ou une piscine, impliquera beaucoup plus de frais d’entretien qu’un bâtiment où il n’y en a rien de tout cela. Un bâtiment plus ancien peut aussi coûter plus cher qu’un bâtiment plus récent, ne serait-ce qu’en raison des réparations et des rénovations. De plus, ce dernier étant moins isolé, il consomme également plus d’énergie.

En tant qu’acheteur potentiel, vous avez le droit de demander une copie des derniers relevés établis par le syndic, afin de savoir à combien s’élèvent ces frais. Vous pourrez y voir les montants des années précédentes. Vous pouvez également demander les comptes rendus des dernières assemblées générales. Vous saurez ainsi quels travaux ont été approuvés, ce qui vous permettra d’estimer les coûts de réparation et de rénovation à venir…

Quelle sera votre facture ?

Tous les appartements ne participent pas de la même manière à l’entretien des communs de l’immeuble. Plus votre appartement est grand et de valeur, plus vous devrez y contribuer. Un appartement de trois chambres à coucher, par exemple, devra probablement plus contribuer qu’un appartement comptant une seule chambre à coucher. Votre contribution peut également varier en fonction de votre utilisation des communs. Par exemple, les propriétaires des appartements du rez-de-chaussée devraient moins contribuer aux frais d’ascenseur que les propriétaires d’un appartement situé au dernier étage.

Pour être sûr de votre coup, nous vous invitons à consulter les règles de copropriété. En tant qu’acheteur potentiel, vous pouvez parfaitement les consulter avant d’acheter.

Et si vous louez l’appartement ?

Si vous louez le logement, vous pouvez répercuter une partie des charges communes (par exemple les frais de nettoyage, les charges, etc.) sur le locataire. Le syndic indique parfois précisément quels coûts vous pouvez transférer.

Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)