Fermer les portes… un geste qui sauve !

15/09/2021

Si on sait à quel point il est important de disposer de détecteurs de fumée en état de marche dans la maison, on sait moins qu’une porte fermée peut vous sauver la vie !

C’est un conseil tout simple qui est prodigué par les pompiers de la Région bruxelloise : “Fermez la porte !” qu’ils nous disent. Mais pourquoi donc cette recommandation a priori basique et sans intérêt ?

Les chiffres parlent

À l’aide de caméras thermiques, des chercheurs ont montré qu’une porte fermée permet de faire baisser jusqu’à 10 fois la température dans la pièce qui se trouve à côté d’un incendie. Autant dire qu’entre 20 et 200°, il y a une sacrée différence !

En outre, et c’est de notoriété publique, le monoxyde de carbone est un tueur. Lors d’un incendie, une chambre qui communique avec le foyer et dont la porte est ouverte contient environ 10.000 ppm de CO (parties par million de monoxyde de carbone), ce qui est extrêmement toxique. A contrario, le taux pour une chambre dont la porte est fermée tombe à environ… 100 ppm de CO !

Autre enseignement : dans les pièces fermées, le niveau d’oxygène peut se maintenir à 18 %, tandis qu’ils chutent rapidement à moins de 8 lorsque la porte est ouverte et donne sur un incendie, ce qui est extrêmement bas ! De plus, un feu a besoin d’oxygène pour brûler et s’accroître. Mieux vaut donc garder l’oxygène pour vous plutôt que pour le feu ! Adoptez donc le réflexe très simple de fermer la porte lorsque vous quittez une pièce.

Les pompiers bruxellois rappellent enfin que “Contrairement à vous, le danger d’incendie ne dort jamais ! Or, dans un incendie, la fumée tue, mais ne réveille pas ! C’est pourquoi un nombre important de décès dus aux incendies se produisent la nuit. Fermez la porte avant d’aller vous coucher !