La climatisation peut-elle vraiment rendre malade ? Ce qu’en disent les docteurs.

03-06-21

Les derniers étés caniculaires que nous avons connus ont poussé nombre d’entre nous à investir dans une climatisation. Mais cette dernière peut-elle vous rendre malade, comme on l’entend régulièrement ? Faisons le point sur la situation avec Jan, médecin généraliste.

Tout est une question d’entretien et de bon sens. « Une climatisation mal entretenue peut effectivement propager des bactéries, des poussières, ce qui peut entrainer des allergies », explique Jan. De plus, le principe de la climatisation est de refroidir l’air tout en l’asséchant, « ce qui peut entrainer des irritations, des saignements de nez, des envies d’éternuer… »

Notez qu’aujourd’hui, de nombreux climatiseurs disposent d’un réservoir d’eau permettant d’humidifier l’air. Mais là encore, tout n’est pas rose : « ces réservoirs peuvent être un terreau fertile pour les microbes »… Un climatiseur bien entretenu et aux filtres régulièrement nettoyés limite donc grandement les risques. Notez par ailleurs que de nombreux systèmes modernes possèdent des filtres à pollen, ce qui est évidemment très apprécié par les personnes sensibles.

Quid de l’air trop froid ?

Ici, tout est une question de réglage. « Le corps humain supporte difficilement les écarts de température trop brutaux, à savoir plus de 5, voire 7 degrés. S’il fait donc 30 degrés dehors, réglez votre climatisation sur 23 degrés au grand minimum. »

En conclusion ?

Les recommandations en matière d’entretien doivent être suivies à la lettre. Quant au réglage de la température, il ne doit jamais être trop extrême. A la condition de respecter ces deux règles, le climatiseur est plutôt un allié et permet de supporter les grosses chaleurs dans des conditions de confort thermique nettement plus tolérables, surtout s’il dispose d’un système permettant de limiter l’assèchement de l’air.