Douche à l’italienne : Nos 5 conseils avant installation !

21-05-21

La douche à l’italienne, c’est probablement le point commun à toutes les salles de bains modernes ! Après tout, c’est assez logique : une douche à l’italienne, c’est non seulement élégant, mais c’est aussi plus facile d’accès, plus spacieux, plus lumineux… Avant de vous y mettre, tenez ces 5 conseils à l’esprit !

Les bonnes dimensions !

Il va de soi que les dimensions de la douche à l’italienne dépendent des dimensions de votre salle de bains. L’emplacement des tuyaux d’évacuation est également un paramètre à prendre en compte. En termes de surface minimale, il faut tabler sur un minimum d’1,20 mètre sur 90 centimètres.

La paroi de douche

Un mur, une paroi en verre ou rien du tout ? Le choix vous appartient. Si vous optez pour le verre, assurez-vous qu’il soit doté d’un revêtement anticalcaire. Vous passerez ainsi moins de temps à nettoyer votre belle douche à l’italienne.

Si vous optez pour une absence de mur et une douche ouverte sur la salle de bain, veillez à bien soigner l’évacuation de l’eau (dénivelé) afin que votre salle de bains ne soit pas inondée lorsque vous vous douchez.

Le carrelage

Il y a deux écoles : opter pour le même carrelage que le reste de votre salle de bain, ou installer un mur au revêtement différent. La première option permet d’agrandir l’espace, la deuxième délimite clairement les fonctions.

Etanchéité de votre douche à l’italienne ?

Evidemment, des joints résistants à l’eau sont indispensables. Si vous placez votre carrelage sur des plaques de carton-plâtre, pensez à opter pour des modèles spécifiques pour salles de bain (souvent de couleur verte) et à protéger ces plaques avec un revêtement protecteur et hydrofuge. Attention, le produit coûte une véritable fortune ! Notez que vous n’êtes pas obligé d’opter pour du carrelage dans votre douche à l’italienne : des panneaux en verre, en pierre naturelle ou en acrylique sont également possibles et limitent la présence de joints.

Attention à l’évacuation de l’eau !

C’est le problème numéro 1 avec les douches à l’italienne. L’évacuation de l’eau est complexe, car le tuyau est forcément un peu plus enfoncé dans le sol, mais vous devez garder une pente suffisante pour permettre l’évacuation de cette eau. La pente doit être de minimum un centimètre par mètre si l’évacuation est courte.