Travaux de démolition : 4 erreurs courantes

6/10/2021

La phase de démolition est souvent inévitable lorsque vous rénovez une maison. Toutefois, ces travaux ne sont pas si simples : de nombreuses erreurs classiques sont régulièrement commises !

Milivoj Kuhar

1 l Ne pas aller assez loin dans la démolition

De nombreuses personnes ne vont pas assez loin dans la démolition et la rénovation. On pense par exemple à de vieux tuyaux de plomberie et de chauffage qui restent, alors qu’il y a de fortes chances qu’ils soient en fin de vie. Si ces derniers lâchent alors que vous venez de terminer vos finitions, vous regretterez sans doute de les avoir laissés… Dès lors, remplacez tout ce qui est susceptible de poser des problèmes à court et moyen terme, de manière à être tranquille pendant de nombreuses années.

2 l S’attaquer aux murs porteurs

Ne casser jamais un mur sans réfléchir. Vérifiez toujours s’il s’agit d’un mur porteur. Ce mur est tout à fait essentiel dans la structure et la stabilité de votre maison. Si cette étape est néanmoins incontournable dans votre plan de rénovation, sachez que vous devrez sans doute demander un permis et faire appel à un architecte. Il s’agit de votre sécurité !

3 | Démolir une cheminée

Supprimer une cheminée dans le salon et/ou la chambre à coucher est quelque chose de populaire lors des travaux de démolition. Faites toutefois attention, car de nombreuses cheminées servent également de support, ce qui les rend délicates à enlever. Si vous n’êtes pas sûr de vous et de ce que la cheminée supporte, demandez l’aide d’un professionnel. Si vous retirez une cheminée du mur, n’oubliez pas que cela peut provoquer des fissures.

4 l Ne pas faire attentions aux gravats

Manipulez les gravats avec précaution, car dans les vieilles maisons, il est très courant de retrouver de l’amiante. Ce matériau cancérigène peut être trouvé dans les ardoises, les isolants, etc.