Inondation : suis-je bien assuré ?

16/07/2021

Depuis 2007, les inondations sont d’office couvertes dans chaque contrat d’assurance incendie en Belgique. En cas de sinistre, un seul mot d’ordre à suivre : prendre contact avec son assureur !

De nombreuses villes et communes ont été touchées par les pluies diluviennes de ces derniers jours. Des crues historiques qui ont impacté des milliers de maisons en Belgique, principalement dans le sud-est du pays. Assuralia, l’union professionnelle des entreprises d’assurances, confirme déjà que « l’ampleur des dégâts constatés pour l’heure est tout à fait exceptionnelle ».

Incendie ou omnium

Pour rappel, depuis 2007, les inondations sont d’office couvertes dans chaque contrat d’assurance incendie risques simples. C’est elle qui intervient en cas de catastrophe naturelle. Et ce tant pour les habitations que pour les petits commerces. Pour les véhicules, en revanche, c’est l’assurance omnium qui intervient car c’est elle qui couvre les dégâts causés par les forces de la nature.

Locataire ?

Si vous êtes locataire, il faut notifier sans tarder l’inondation à votre propriétaire. C’est son assurance incendie qui couvrira en effet les dégâts à l’habitation. Vos biens seront quant à eux couverts par votre propre assurance incendie si vous avez fait assurer le contenu en même temps que votre responsabilité locative.

Contacter en priorité

En priorité, toutes les victimes des inondations doivent avertir le plus rapidement possible leur assureur ou intermédiaire. « Celui-ci fournira l’assistance nécessaire, répondra aux questions urgentes et donnera des conseils pratiques. Dans un deuxième temps, l’assureur organisera le règlement des dommages et planifiera la visite éventuelle d’un expert » précise Assuralia.

Prenez des photos

En attendant le passage de l’expert, prenez un maximum des photos de l’habitation inondée et des dégâts constatés après le retrait de l’eau.

Liste exhaustive

Après avoir nettoyé la boue, prenez le temps de dresser une liste exhaustive de tous les dégâts constatés. Joignez à cette liste autant de documents que possible : factures d’achat, photos antérieures au sinistre, description précise des éléments détruits, etc. Si vous constatez d’autres dégâts liés à l’inondation, même après le passage de l’expert, signalez-les également aussi vite que possible.

Dans les 30 jours

Le montant de l’indemnité sera calculé, conformément aux conditions reprises dans votre police d’assurance, sur base du rapport d’expertise. Les fonds seront versés dans les 30 jours après la conclusion de l’accord du montant évalué. En cas de désaccord, il faudra vous adresser au service des plaintes de votre entreprise d’assurances ou contacter l’Ombudsman des assurances.

Pour d’avantage d’informations, vous trouverez ici la check-list inondation dressée par ABC Assurance. Consultez également la brochure consacrée à l’assurance incendie.