Voici comment vous faire entendre lors de l’assemblée générale des copropriétaires.

23-10-19 - Immovlan.be

Les décisions importantes au sein d’un immeuble sont prises par l’assemblée générale des copropriétaires. Comment vous assurez qu’une question dont vous voulez discuter soit inscrite à l’ordre du jour ? On voit cela avec vous !

En tant que propriétaire d’un appartement, vous aimeriez que l’assemblée générale discute de l’embellissement des parties communes. Vous souhaitez également adapter les règles internes afin de limiter les nuisances sonores. Comment être sûr que ces sujets soient inscrits à l’ordre du jour ?

Ordre du jour strict

En même temps que l’avis de convocation à l’assemblée générale, le syndic vous remettra un agenda avec les sujets qui seront abordés à l’assemblée. Il n’est pas possible de discuter d’autres sujets. Ce qui n’est pas à l’ordre du jour de l’assemblée générale ne peut être discuté.

Divers ?

Il arrive souvent qu’à l’ordre du jour figure un poste ‘divers’. N’allez cependant pas croire que ce poste signifie que vous pouvez y discuter de n’importe quoi !

Communiquez avec le syndic

Demandez au syndic d’inscrire un point qui vous est cher à l’ordre du jour de la réunion. Pour ce faire, vous avez jusqu’à trois semaines avant la première date possible de l’assemblée générale. Bien entendu, le syndic devra confirmer qu’il inscrira ce point à l’agenda. Pour faciliter la discussion, vous pouvez en profiter pour proposer diverses pistes aux problématiques que vous souhaitez soulever. Cela permettra aux autres copropriétaires de réfléchir sur ces sujets !

Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)