3 arnaques populaires à connaître quand on est locataire

03-10-19 - Immovlan.be

Vous êtes de plus en plus nombreux à chercher des biens immobiliers à louer sur le web. Derrière certaines annonces alléchantes, se cache parfois le pire. Des arnaques bien montées dans lesquelles on peut facilement croire. Voici 3 arnaques populaires qui doivent alerter les futurs locataires.

1. Le faux propriétaire

C’est l’une des arnaques les plus répandues en ce moment. Tout d’abord, l’arnaqueur met en ligne une annonce d’un bien très avantageux. Après un court échange de mails, le fraudeur explique qu’il est en déplacement et qu’il ne peut pas faire la visite. Celui-ci enchaîne en disant qu’il est possible d’avoir un double des clés auprès d’un ami/famille et de faire une visite. Seul bémol, pour avoir les clés, il faut payer une caution de 900 à parfois 1000 € via Western Union ou Money Gram !

Rebroussez chemin et fuyez. Dès que l’on parle de location d’un appartement ou d’une maison, la notion d’acompte et de dépôt de garantie n’a pas lieu d’être. En aucun cas, vous ne devez verser l’argent. Méfiez-vous des paiements anonymes de type Western Union, ils sont souvent synonymes de bénéficiaire fantôme…

2. L’état des lieux

Si vous louez un bien, l’état des lieux est essentiel. Lors de la signature du contrat, certains bailleurs vont « omettre » de noter les défauts de l’appartement ou de la maison. Ainsi, à la fin de la location, ils conservent la garantie. De l’argent facilement gagné en somme !

Faites le tour de la propriété et si vous voyez des imperfections et gros défauts, demandez au propriétaire de l’ajouter dans le contrat. Le bailleur insiste que cela n’est pas un problème que le défaut ne soit pas inscrit ? Méfiez-vous. L’écrit est plus important que l’oral.

3. Les documents privés

Vous avez trouvé la maison à louer idéale. Hop, un petit mail et le propriétaire vous demande de lui envoyer : votre carte d’identité, copies de relevés de compte bancaire, autorisation de prélèvement automatique ou encore contrat de mariage. Suspect ? Évidemment.

Ne donnez jamais ces documents et encore moins à quelqu’un que vous ne connaissez pas. Ces arnaqueurs peuvent s’en servir et usurper votre identité. Ne tombez pas dans le panneau !