Vous désirez mettre un bien en location ? Evitez ces 5 erreurs archi courantes !

15-03-19 - Immovlan.be

L’immobilier reste l’un des premiers secteurs d’investissement. Le Belge a une brique dans le ventre et il pense à son avenir. Toutefois, n’achetez pas n’importe quoi : quelques règles de base existent pour maximiser votre rendement et surtout, éviter toute grosse déconvenue. Mais dans tous les cas, évitez les 5 erreurs suivantes !

1ère erreur : Acheter une maison

Un appartement sera généralement (à quelques localisations près), toujours plus avantageux qu’une maison. Certes, une maison peut se louer à un tarif supérieur, mais l’investissement nécessaire est proportionnellement bien supérieur. De plus, une maison coûte plus cher en entretien qu’un appartement, ce qui augmente le risque de frais en cas de locataires peu scrupuleux.

2ème erreur : Viser grand !

Au plus c’est petit, au plus il y a de chances que le rendement soit favorable ! Certains experts considèrent qu’un appartement de deux chambres (environ 80 m²) est le bien idéal. Au-delà, vous devrez payer nettement plus pour un retour sur investissement moins intéressant. Les studios et petits appartements ne sont pas à négliger non plus, mais ces derniers se louent moins longtemps, ce qui augmente le risque pour le propriétaire de rester avec un bien non loué.

3ème erreur : Se contenter d’un rafraîchissement des murs

Si votre bien est à rénover, ne vous contenter pas d’une couche de peinture par-ci et d’un parquet par-là. Les biens économes en énergie ont actuellement la cote et une bonne isolation se révèlera payante. Bien entendu, les libertés en la matière sont plus larges avec une maison qu’avec un appartement.

4ème erreur : Investir dans des matériaux de luxe

C’est une vieille rengaine dans le monde de l’immobilier : investir dans des finitions de haute qualité et dans des matériaux de pointe ne se traduit jamais par une hausse proportionnelle de la valeur du bien. Il en va de même pour les baux. Et de plus, en cas de casse, vous limitez les frais.

5ème erreur : Y mettre « sa touche perso »

Restez sobre et gardez les murs aussi neutres que possible. Une touche « perso » est par définition… « personnelle » et risque fort de ne pas plaire à tout le monde. Mettez donc toutes les chances de votre côté en optant pour une décoration aussi neutre que possible.

Source : La Libre


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.