Inondations : avez-vous droit à un dédommagement ?

28/07/2021

Les inondations des dernières semaines ont touché de nombreuses communes en Wallonie et provoqué des dégâts importants. Selon Wauthier Robyns du groupe Assuralia, les indemnisations accordées par les assurances vont dépasser les 150 millions d’euros, un montant record en Belgique.

Source : Creative Commons

L’État a aussi mis en place des aides financières pour les sinistrés. Découvrez si vous avez droit à un dédommagement et comment introduire votre demande pour recevoir les fonds au plus vite.

Faire appel à votre assurance incendie

L’assurance incendie est obligatoire en Wallonie. Si votre maison a été endommagée par les inondations, votre assurance vous remboursera à hauteur des dégâts causés (ou selon les conditions prévues dans votre contrat).

Si vous êtes propriétaire, contactez votre assureur le plus rapidement possible pour l’informer des dégâts. Notifiez aussi votre commune, qui vous indiquera les démarches à suivre et les aides complémentaires disponibles.

Si vous êtes locataire, contactez votre propriétaire afin de l’informer des dégâts pour qu’il puisse faire les démarches auprès de son assurance (qui couvre le bâtiment). Si vous disposez aussi d’une assurance contactez ensuite votre propre assurance, qui couvre le contenu du logement.

Une fois que l’assureur est prévenu, il vous enverra un expert pour constater l’ampleur des dégâts et enclencher la procédure de dédommagement.

Quelques conseils avant de contacter votre assureur :

● Faites des photos de tous les objets, murs, meubles et endroits endommagés.
● Évitez de jeter les objets endommagés avant l’arrivée de l’expert. Il vous sera plus facile d’obtenir un remboursement si celui-ci peut constater les dégâts en personne. Attendez aussi la visite de l’expert avant de commencer les réparations.
● Ne trainez pas. Vous avez un délai maximal (généralement de 10 jours) pour déclarer les dégradations à votre assureur.
● Faites une liste détaillée de tous les dommages avec autant de preuves que
possible.

Votre maison est-elle devenue inhabitable ? Certaines polices d’assurances incluent un logement de remplacement le temps des réparations. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour être relogé rapidement.

Demander une indemnisation au Service Régional des Calamités.

Si les inondations sont reconnues comme une calamité naturelle publique dans votre commune, vous pouvez recevoir des aides de l’État pour les dégâts qui ne sont pas couverts par votre assurance incendie. Il s’agit notamment des :

● Dommages extérieurs (abri de jardin, terrasse, mobilier extérieur…)
● Biens liés à une activité professionnelle
● Biens agricoles et horticoles
● Peuplements forestiers
● Véhicules âgés de 5 ans ou plus

Vous percevez un revenu d’intégration sociale et vous n’avez pas d’assurance incendie ? Alors l’Etat pourra vous verser un dédommagement pour les dégâts causés au bâtiment et à son contenu.

Faire une demande de prêt travaux

Malheureusement, l’assurance incendie et les aides de l’État ne permettent pas de couvrir tous les types de dégâts et vous devrez peut-être financer une partie des rénovations vous-même. Pour retrouver un logement sain et fonctionnel rapidement sans épuiser toutes vos économies, vous avez alors la possibilité de demander en second recours un prêt travaux.

Prenez le temps de comparer plusieurs organismes de crédit avant d’envoyer une demande : cela vous permettra de trouver le meilleur taux et de payer moins d’intérêts. Sur Simulationpret.be, vous trouverez des offres à partir de 1,69%.

Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent