Faut-il enregistrer un testament que l’on a rédigé soi-même ?

2/07/2021

Si légalement vous n’êtes pas tenu de faire appel à un notaire pour vous épauler dans la rédaction de votre testament, la Fédération Royale du Notariat belge le recommande pourtant fortement. Vous pouvez néanmoins rédiger votre propre testament, à condition de respecter certains impératifs !

Pour que votre propre testament soit valide, il doit être rédigé à la main et être daté et signé. En effet, la dactylographie n’est pas autorisée. Ce testament sera présenté à un notaire à votre décès. Il doit donc être le plus clair possible. Pour vous en assurer, n’hésitez pas à réaliser une première version que vous soumettrez à votre conseil pour avis. Celui-ci s’assurera notamment que le contenu du texte soit juridiquement conforme et que le testament pourra donc être effectivement exécuté. En la matière, la connaissance du droit des successions est indispensable !

Pourquoi faire enregistrer son testament ?

Lorsqu’on rédige soi-même un testament, il se peut qu’il se dégrade au fil des années. Le risque de le perdre est aussi important. Vous pouvez éventuellement préparer une note qui indique l’emplacement de votre testament. Une autre possibilité est d’enregistrer le document en format numérique, par exemple dans Izimi. Notez néanmoins que seul votre testament manuscrit original compte. Le téléchargement d’une copie ou d’une photo dans Izimi n’aura pas la même valeur de preuve. Mais Izimi vous permet néanmoins de retrouver facilement tous vos documents importants et, éventuellement, de les partager.

Autre risque encouru par votre testament : la destruction. Il se peut en effet que le document soit découvert par un de vos héritiers et que ce dernier ne soit pas satisfait de vos dernières volontés… Le document peut alors facilement être déchiré et jeté pour éviter qu’il soit exécuté. Pour cette raison aussi, assurez-vous de remettre votre testament à votre notaire afin qu’il le conserve en lieu sûr !

Enregistrer votre testament auprès d’un notaire a un autre avantage, et non des moindres : l’étude notariale est en effet en mesure d’enregistrer les testaments olographes au registre central des testaments (CRT). Le contenu des actes reste secret mais les notaires pourront facilement retrouver les données de l’étude notariale qui a établi et conservé l’acte en question. Vous êtes ainsi certain que vos volontés seront connues et respectées !

Enfin, le fait que vous puissiez rédiger vous-même un testament n’élimine en rien les autres risques. Le droit des successions est une matière complexe tandis que les règles fiscales changent régulièrement. Les conseils d’un notaire réduisent le risque de discussions futures. Un testament authentique, qui est donc rédigé par un professionnel, offrira toujours une plus grande sécurité !