Installation électrique ? Voici pourquoi elles sont souvent déclarées non conformes !

14-04-21

Sur les bâtiments anciens n’ayant pas profité d’une rénovation récente, l’installation électrique est très régulièrement déclarée comme « non conforme ». Pour quelle(s) raison(s) ? Nous avons posé la question à notre partenaire Jaimy qui nous répond ici.

1. Des schémas absents

Au fil des années, certains documents importants finissent par disparaître, comme le schéma unifilaire ou le schéma de position des éléments de l’installation électrique. Leur absence est sanctionnée par une déclaration de non-conformité. Notez qu’il en ira de même si les schémas ne correspondent plus à la réalité. 

Pour en savoir plus sur ces documents obligatoires, Jaimy a rédigé un guide complet sur le sujet. 

2. Une mauvaise mise à la terre

La mise à la terre est nécessaire pour éviter l’électrocution. Des prises sans mise à la terre et/ou une mise à la terre défectueuse sont sanctionnées.

3. Trop de prises sur un même circuit

Par circuit, seules 8 prises sont autorisées.

4. Des fusibles vétustes

Ces derniers doivent être remplacés par des éléments plus modernes.

5. Fils électriques cassés

Des fils électriques vétustes, cassés ou passant trop près d’une source d’eau sont également sanctionnés.

6. Autres :

Absence d’interrupteur différentiel principal, des prises situées trop près du sol et susceptibles d’être inondées…

N’hésitez pas à consulter l’article de notre partenaire Jaimy pour découvrir quelles sont les actions à suivre suite à une installation électrique jugée “non conforme”