Kot à Bruxelles : un hébergement qui a la cote !

28-11-12

Kot à louer

Ca y est ! Vous venez d’apprendre que vous êtes admis à l’université pour votre nouvelle année universitaire. Il vous reste donc une chose à régler avant d’entamer cette nouvelle année d’étude : trouver un appartement.

Toutefois, vous vous êtes bien renseigné et le prix d’un studio n’est pas accessible. Une autre solution s’offre cependant à vous : la recherche d’un kot.

Késakot ?

Les kots sont des logements réservés aux étudiants car ils sont généralement loués pour une période de 10 à 12 mois (période qui correspond aux dates de l’année universitaire). Toutefois, le bail peut-être renouvelé jusqu’à 3 ans, donc pas d’inquiétudes si vous souhaitez rester plus longtemps.

En règle générale, le kot se compose seulement d’une chambre avec quelques meubles (bureau, lit etc.). Les pièces communes sont partagées entre plusieurs locataires.

Chercher un kot à Bruxelles : mode d’emploi

La première chose est de se renseigner auprès de l’université qui vous accueille car elle pourra vous diriger vers des organismes privés tels qu’Appartager.be (qui propose des kots et d’autres types d’hébergements) ou vers ses propres résidences.

Puis, vous devrez orienter vos recherches sur un quartier. Privilégiez avant tout la proximité avec votre université si vous le pouvez. Nous vous proposons une petite liste de quartiers qui pourront vous séduire :

  • Le campus de Solbosch: Nombreux bars, restaurants et commerces sont à proximité ce qui en fait un lieu de villégiature pour tous les étudiants bruxellois.
  • De l’autre côté du quartier du cimetière d’Ixelles (si on compare avec le campus du Solbosch), le campus de la Plaine est également une artère étudiante. De nombreux kots y sont proposés à des tarifs très intéressants.
  • Les campus de Woluwé-Saint-Lambert et d’Anderlecht sont également réputés pour leur vie étudiante.

Quelques astuces pour optimiser vos recherches

Ne perdez pas de temps et commencez rapidement vos recherches : et oui, vous devez vous en douter, ce type d’hébergement est très demandé par les étudiants et la demande est bien souvent plus forte que l’offre. Aussi, ne vous y prenez pas au dernier moment car vous pourriez vous retrouver sans rien !

Visitez le plus possible : le mieux est de vous rendre compte de l’ambiance et du cadre de vie dans lequel vous pourriez vivre. C’est une étape indispensable qui conditionnera votre bien-être futur.

Faites marcher votre réseau : vous vous êtes adressé à la fac, mais avez-vous pensez à demander aux autres étudiants que vous connaissez ? À de la famille pouvant habiter sur place ? À des amis ? Votre réseau vous permettra peut-être de tomber sur des bons plans (désistements, déménagement d’un locataire etc.) qui pourront vous satisfaire pleinement.

Enfin, prenez votre temps lors de la signature du bail pour bien relire le contrat et vérifiez qu’il ne joue pas en votre défaveur.

Vous voilà fin prêt pour franchir le pas et déménager dans votre kot !

via Appartager.be