9 tuyaux pour un éclairage optimal de votre jardin

3/10/2016

Quoi de plus agréable que de rallonger un rien une belle soirée dans son jardin. Avec un bon éclairage d’ambiance dans le jardin, la convivialité s’en trouve prolongée un peu plus longtemps, histoire de déguster encore un dernier verre. Immovlan.be vous donne en tout cas quelques tuyaux pratiques pour votre éclairage extérieur.

1. Commencez par un plan d’éclairage

Pour une atmosphère vraiment spéciale dans votre jardin, tout commence par un bon planning. Dans l’éclairage de jardin, il faut distinguer l’éclairage fonctionnel, l’éclairage d’ambiance et l’éclairage d’accent. C’est en combinant ces 3 éléments que vous obtenez le meilleur effet. Encore un tuyau en or ? Vous avez déjà un jardin, mais pas encore de budget pour l’éclairage ? Faites déjà placer les câbles, cela vous épargnera pas mal de travail par après.

2. Prévoyez d’abord l’éclairage fonctionnel

Les endroits typiques sont la porte arrière ou avant, le garage ou la remise. Veillez aussi à rendre bien visibles les différences de niveau, histoire d’éviter de vilaines blessures.

3. Mettez de l’ambiance

Misez sur la lumière tamisée, un éclairage cru ne rend pas justice à votre jardin. Adaptez aussi l’éclairage à l’ambiance de votre jardin et même de votre maison. Une lumière blanche et claire est moderne et contemporaine, tandis qu’une lumière jaune donne plus de chaleur et de romantisme.

4. Appliquez des accents

En illuminant un arbre, un buisson ou un objet de décoration dans votre jardin, vous créez un élément-phare dans celui-ci.

5. Créez de l’espace

En plaçant l’éclairage au bout du jardin, celui-ci semble plus profond en fin de soirée. L’éclairage au long des sentiers peut aussi produire un effet analogue.

6. Circuits de lumière séparés

Aménagez de préférence des circuits séparés pour l’éclairage d’accent, d’ambiance et fonctionnel. Ainsi vous pouvez les actionner séparément. Vous choisissez donc vous-même quelle lumière vous voulez et en quelle quantité.

7. Distance entre les lampes

Pour déterminer les écarts entre les points lumineux, tenez compte de la luminosité. Placez les points lumineux faibles plus près les uns des autres que les points forts.

8. Souvenez-vous du placement des câbles

Ou encore mieux, notez-le. Si des excavations ont lieu dans votre jardin par la suite, vous éviterez ainsi que vos câbles ne soient coupés en morceaux.

9. Prévenez les cambriolages

L’éclairage extérieur peut aussi dissuader les cambrioleurs. Un temporisateur qui allume et éteint automatiquement la lumière n’a rien d’un luxe superflu. Les détecteurs de mouvement peuvent eux aussi exercer un effet dissuasif.
{{NEWSLETTER_BOX}}