Engrais en bâtonnets : que faut-il savoir ?

07-05-21

L’engrais proposé sous la forme de petits bâtons à enfoncer dans le terreau facilite grandement la vie du jardinier. Mais ce régime est-il recommandé pour vos plantes ?

Au contraire des engrais liquides, à diluer dans de l’eau claire, les matières fertilisantes que l’on retrouve dans les bâtonnets d’engrais, qu’elles soient minérales (azote, phosphore, potasse) ou organiques (oligo-éléments), sont compressées pour former de petites tiges rigides. Une fois enfoncés dans le substrat, ceux-ci diffusent l’engrais lors de chaque arrosage, généralement durant une période de 2 mois.

Précautions d’usage

  • Friables, ces bâtonnets peuvent se casser lors de l’enfouissement ce qui aura pour conséquence de mal répartir les éléments fertilisants, surtout dans les petits pots qui ne reçoivent qu’un seul bâtonnet. Il faut donc enfoncer ceux-ci délicatement dans le terreau et ne pas oublier de renouveler cet apport environ tous les 2 mois.
  • En outre, si le terreau est tassé ou que les racines sont denses ou fibreuses, il peut être difficile d’introduire le bâtonnet. Préférez donc cette solution de fertilisation pour les plantes récemment rempotées, les bâtonnets glissant mieux dans un substrat frais. De manière générale, comme pour tout apport d’engrais, attendez un bon mois après le rempotage avant d’y planter un bâtonnet d’engrais.
  • En outre, afin qu’il ne soit pas directement en contact avec les racines et ne provoque ainsi pas de brûlures, piquez-le vers le bord du pot.
  • Autre précaution : enterrez le bâtonnet suffisamment profondément, le haut de ce dernier ne doit pas être visible à la surface !
  • Enfin, conseil pratique, notez la date de l’apport sur l’emballage pour savoir quand il faudra le renouveler !