TOP 5 des arbustes qui résistent au gel

19-02-21

Quoi de plus frustrant que de voir vos plantes préférées dépérir à la suite de quelques nuits ponctuées de températures négatives ? Soyez pragmatique et optez plutôt pour des arbustes qui résistent au gel et qui, dès le printemps prochain, reprendront de plus belle pour égayer votre jardin !

Pour vous aider à choisir, voici notre TOP 5 des plantes non gélives, à même de passer l’hiver sans devoir être protégées.

L’hortensia

Connu pour sa magnifique floraison particulièrement généreuse, fait partie de ces arbustes qui sont faciles à vivre. Il se plaît aussi bien en bac sur une terrasse qu’en pleine terre, à condition que cette dernière ne soit pas trop calcaire. Après sa floraison qui couvre une large palette de couleurs, ses inflorescences demeurent sur l’arbre et sont appréciées pour leur aspect décoratif, tant en automne qu’en hiver.

Le rhododendron

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Teresa Franco (@teresa8850)

Dès le printemps, celui-ci agrémente le jardin de fleurs généreuses, et ce jusqu’à la fin de l’été. Son feuillage persistant assure de beaux massifs ainsi que des haies qui restent vertes toute l’année. Au contraire de l’hortensia, le rhododendron aime les sols acides et relativement ombragés.

Le lilas commun

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Maëlleblm_ (@maelleblm_)

Le lilas commun se présente sous la forme d’un arbrisseau qui, au printemps, développe une kyrielle de belles grappes parfumées qui vont du magenta au blanc. Aussi à l’aise au soleil qu’à la mi-ombre, il n’est pas plus difficile en ce qui concerne son terrain de plantation. Peu exigeant, facile d’entretien, le lilas vous demandera juste de le tailler à la fin de l’été.

Le rosier grimpant

Le rosier grimpant résiste lui aussi très bien aux grands froids. On l’apprécie pour sa floraison parfumée qui s’étale du début du printemps à la fin de l’automne. Grimpant à l’aide d’un palissage ou rosier liane pour un effet plus sauvage, le rosier apprécie la lumière ainsi que les terres fraîches et drainées. Gourmand en eau en été, il exige aussi une taille adéquate en fin de floraison.

La clématite

Cette plante grimpante qui s’agrippe à n’importe quel support solide, en ce compris aux arbres, se distingue par sa vigueur, par sa floraison généreuse doublée d’un feuillage persistant et caduc, ainsi que par sa palette de couleurs très variée. Certaines variétés produisent même des fleurs du mois de février au mois de novembre ! Une vraie conquérante !