Cette plante crainte des enfants fait pourtant des miracles !

11-02-21

Que diriez-vous si l’une des plantes que l’on trouve dans quasiment tous les jardins pouvait à la fois servir d’engrais mais également de répulsif contre les parasites ?

Convertie en purin, l’ortie fait des miracles !

Et elle permet surtout de se passer d’une foule de produits chimiques, à la fois chers et néfastes pour l’environnement. S’il est vendu “tout fait” dans le commerce, le purin d’ortie peut aussi être facilement fabriqué par tout un chacun. Solution bio par excellence, de plus en plus de particuliers se tournent vers cette recette traditionnelle qui n’exige aucune connaissance ou matériel spécifique.

Mode d’emploi

Pour préparer du purin d’ortie, il suffit de :

  1. couper quelques poignées de cette plante ô combien urticantes (n’oubliez pas de porter des gants de jardinage bien épais !),
  2. les hacher grossièrement,
  3. les placer dans un seau en plastique (évitez les contenants en métal, ce purin ayant un certain pouvoir corrosif).

Quel dosage ?

Si vous optez pour un purin à vocation répulsive, prenez un kilo d’ortie pour 20 litres d’eau. Pour de l’engrais par contre, mélangez un kilo d’orties coupées avec 10 litres d’eau.

15 jours de repos !

Laissez ensuite macérer le mélange durant deux semaines, en remuant le tout un jour sur deux. Après 15 jours, récupérez le liquide issu du mélange en vous débarrassant des résidus d’orties, que vous pourrez ensuite épandre sur votre compost.

Ce mélange a priori anodin a d’excellentes facultés fertilisantes, grâce à une bonne teneur en azote. Il aidera donc vos plantes à croître plus rapidement, tout en repoussant la majorité des pucerons et autres nuisibles.

Pratiquement ?

Il suffit de verser ce produit maison sur la terre, autour de la plante, après l’avoir dilué avec de l’eau à 20 %. Concentré à 10 % dans de l’eau claire, il peut aussi être pulvérisé directement sur les feuilles afin d’éliminer tous types de parasites !