Cultiver vos propres tomates : voici les 5 conseils d’un pro !

19/08/2020

Saviez-vous que la tomate est l’ingrédient le plus consommé au monde après la pomme de terre ? Crue, concentrée, confite ou encore séchée, ce fruit se déguste… à toutes les sauces ! Et que l’on soit en ville ou à la campagne, il est facile de la cultiver !

Pour la petite histoire, la tomate est arrivée en Europe dans les cales des navires espagnols qui revenaient d’Amérique du Sud. Initialement, on la cultivait comme plante ornementale, notamment pour décorer les abords des tonnelles, très populaires à l’époque ! Ces propriétés et qualités culinaires ne furent découvertes et mises en valeur qu’au milieu du 18e siècle.

Que vous disposiez d’un potager, d’une terrasse ou encore d’un balcon, la tomate peut se cultiver quasiment partout. Seule exigence à prendre en compte, pour espérer récolter de beaux fruits : la tomate est une gourmande ! Il faut donc être particulièrement attentif à ses besoins. Voici les conseils de Pierre, un jardinier averti.

Points d’attention

  1. Tout d’abord, la terre qui accueille les plants de tomate doit être propre et débarrassée de tous les résidus végétaux issus de récoltes précédentes.
  2. En outre, en bonne fille du Sud, la tomate déteste avoir les racines qui baignent dans l’eau. Du coup, si vous les cultivez en pot sur la terrasse ou le balcon, veillez à ce que le drainage soit optimal.
  3. Gourmande, la tomate apprécie le compost et le terreau frais, que l’on peut donc disposer généreusement au fond du trou de plantation au potager. Au moment de la plantation, l’astuce qui fait toute la différence est d’enfouir une bonne poignée d’orties coupées, dépourvues de leurs racines.
  4. Pour ce qui est de l’arrosage, on mouille la terre sans exagération (sauf pour un pot bien drainé) et on se concentre sur le pied. Si vous mouillez trop régulièrement les feuilles du plant, la plante risque de produire de l’oïdium, un film blanc qui se loge sur les feuilles et qui finit par les dessécher.
  5. Enfin, un tuteur est indispensable pour maintenir et guider le plant de tomate, même s’il est difficile de s’imaginer l’ampleur qu’il peut prendre lorsqu’il est tout jeune. Il s’agit donc de voir grand et costaud si vous optez pour des pots. Vous pouvez également ajouter un grillage métallique à mailles carrées sur lequel le plant va pouvoir grandir et s’agripper.