9 Astuces de grand-mère pour se débarrasser des limaces

Dans les potagers, les limaces font souvent d’énormes dégâts. Elles se nourrissent volontiers des jeunes plants. En une nuit à peine, vos efforts peuvent être réduits à néant par ces mollusques très voraces.

Les jardineries proposent des granulés pour tuer les limaces, mais ceux-ci ne sont pas sans danger pour les oiseaux ou pour les animaux domestiques. Nos grands-mères ou nous grand-pères n’ont pas attendu l’apparition de produits chimiques nocifs pour lutter contre les limaces. Les trucs de nos aïeux sont parfois fastidieux, mais l’enjeu en vaut la peine car cela permet de cultiver au naturel.

1. Le ramassage

Prenez votre courage à deux mains et remontez vos manches : tous les soirs, ramassez les limaces et relâchez les très loin de votre potager et de vos plantes. Ils serviront de nourriture aux oiseaux et aux hérissons.

2. La bière

Prenez un gobelet, enterrez-le de quelques centimètres et versez de la bière dedans. Les limaces, attirées par le breuvage se noieront dedans. Disposez les gobelets près des plantes que vous voulez protéger et renouvelez l’opération tous les deux ou trois jours.

3. La maïzena

Les limaces sont friandes de ce féculent dont l’effet est garanti. Une fois absorbée, la maïzena fera gonfler l’estomac des limaces et les tuera. Disposez un bocal renversé avec une ou deux cuillères de maïzena près des endroits où se trouvent les limaces. Renouvelez l’opération tant que nécessaire.

4. Une planche à bois

Déposez la planche à bois, un morceau de carton ou encore une tuile à même le sol. Les limaces se réfugieront en-dessous avant le lever du jour. Au matin, il suffit de retourner la planche et de récolter les limaces avant de s’en débarrasser.

5. Le sel

Pour protéger vos plantes, entourez-la d’une barrière de sel. Les limaces ne passeront plus. Renouvelez l’opération en cas de fortes pluies.

6. Des plates amies

Le gingembre, l’ail, la ciboulette, la menthe, l’endive, le chou frisé et le brocoli, en raison de leurs odeurs, repoussent naturellement les limaces (mais ne les éliminent pas).

7. Les carabes

Ces insectes appartiennent à la famille des coléoptères. Ce sont des prédateurs naturels des limaces et des escargots, des larves de taupin, de vers, chenilles et des pucerons. Introduisez-les dans votre jardin dès le début du printemps.

8. Les prédateurs naturels

Les oiseaux du jardin, comme les rouges-gorges, les geais et d’autres espèces communes, se délectent de limaces. C’est également le cas des poules et des canards. A défaut, si vous avez une marre, favoriser l’installation de crapauds qui raffolent aussi des limaces. C’est également le cas du hérisson. Mettez à disposition des branchages et des feuilles mortes pour l’attirer dans votre jardin. Il s’y fera un nid.

9. Coquilles d’œufs et sable

Des coquilles d’œufs écrasés ou du sable éparpillés autour des plantes constitueront une barrière infranchissable pour les limaces.

Au besoin, utilisez plusieurs de ces trucs et astuces pour préserver votre potager des limaces, ainsi que des escargots.