Rosiers : quel entretien ?

25/07/2018

Les roses, ce sont les reines du jardin, déclinées en de multiples couleurs, agréables à la vue et à l’odorat. Pour obtenir une bonne floraison, il vous faudra l’entretenir tout au cours de l’année.

En effet, l’entretien des rosiers diffère de saison en saison. Ce sont des gestes très simples, mais qui demandent une attention soutenue. Du mois de mars au mois de septembre, il faut biner mensuellement pour briser les gros blocs de terre qui empêchent la pénétration de l’eau d’arrosage. Pour protéger les plants d’une éventuelle contamination, les mauvaises herbes doivent être continuellement enlevées.

Donnez-leur à manger !

Comme toutes les plantes, les rosiers ont besoin d’éléments nutritifs pour s’épanouir. L’apport d’un engrais liquide ou sous forme de granulés stimulera la pousse et la floraison, même pour les rosiers anciens. Dès l’apparition de taches brunes ou jaunes, il faut agir en traitant les plants avec un fongicide à raison d’une pulvérisation tous les 20 jours.

Attention aux insectes

La présence d’insectes (fourmis, pucerons, chenilles) doit également vous alerter. Le plus simple est d’utiliser des produits fournis dans le commerce, mais si vous avez la fibre bio, il existe des produits nettement plus doux et respectueux pour l’environnement. Pour prolonger la floraison et stimuler la repousse, il est conseillé de couper les fleurs fanées et d’éliminer systématiquement les gourmands. En suivant ces quelques conseils très simples, vous profiterez longuement de vos rosiers.