Nos conseils pour un potager 100 % naturel

23/07/2018

Limaces et autres hôtes indésirables ont fait leur apparition dans nos potagers. Comment s’en débarrasser sans nuire à notre santé et sans affaiblir l’écosystème ? Nous vous proposons d’opter pour une solution naturelle…

Qui n’aime pas passer du temps dans son potager, regarder les petits légumes pousser et en prendre soin ? Mais voir sa production développée avec amour, saccagée, rongée, voire mangée par quelques indésirables comme les limaces, est nettement moins sympathique…

Du coup, vous aurez rapidement envie de vous en débarrasser. Pour ça, il est évidemment tentant d’utiliser une méthode réputée facile et rapide, à savoir l’achat d’insecticides et autres granulés qui les tueront. Mais ce n’est peut-être pas la bonne solution. Pour notre santé, d’abord. Avez-vous envie de consommer des légumes qui ont été en contact avec des produits chimiques ? D’autant qu’une utilisation de produits toxiques peut aussi mettre à mal tout l’écosystème du jardin. Du coup, mieux vaut opter pour une méthode naturelle, peut-être plus longue à mettre en place, mais qui délivrera des résultats sains.

Petites coccinelles

Pour attaquer les limaces, pensez aux oiseaux ! Les grives, par exemple, aiment manger à même le sol et adorent les limaces ou les escargots dont elle casse la coquille contre un objet dur (racine, mur ou pierre). Il s’agit donc de rendre votre jardin attrayant pour les attirer chez vous. Pour ce faire, tâchez de garder des petits coins verts avec des herbes folles, près du compost ou derrière l’abri de jardin. Ces espaces verts attireront notamment les coccinelles qui raffolent des pucerons. Ces coccinelles, vous pouvez les aider à se loger en laissant deux ou trois planches, les unes sur les autres, espacées de quelques centimètres. Elles apprécieront aussi un pot de fleurs suspendu à un arbre, tête en bas, rempli de paille.

Les poules

Si vous avez des poules à la maison, laissez-les de temps en temps picorer dans votre potager. Cela fera le bonheur de vos enfants et des volatiles qui ne manqueront pas de s’alimenter avec les limaces, des insectes ou des escargots. La prévention est aussi une redoutable arme. Ainsi, saviez-vous que placer du basilic à proximité de plants de tomates fait reculer certains nuisibles et même certaines maladies ?

Enfin, pourquoi ne pas bâtir un hôtel à insectes qui accueillerait des insectes bien utiles pour la pollinisation ? Il pourrait également accueillir des insectes auxiliaires, c’est-à-dire ceux qui vous aideront à vous débarrasser d’espèces dévastatrices comme les pucerons.