4 astuces pour diminuer les bruits provoqués par les voisins

5/08/2021

Même un voisin très calme peut, de temps à autre, être la source de bruit. Une isolation insuffisante ou des cloisons trop fines est souvent la cause de ces nuisances. Voici une série d’astuces qui vont vous permettre d’atténuer celles-ci.

Tout un chacun peut prendre quelques mesures dans le but d’isoler son intérieur des bruits provenant du voisinage. Et celles-ci ne nécessitent pas forcément d’entreprendre de grands travaux ou d’y consacrer des sommes folles d’autant qu’en tant que locataire, il n’est pas toujours possible de faire le nécessaire pour s’immuniser contre ces nuisances sonores.

Déplacez vos meubles !

Première mesure à prendre : réorganiser l’aménagement de vos pièces. En effet, si votre tête de lit et votre canapé sont placés contre un mur mitoyen, il y a de fortes chances pour que vous entendiez tout ce qui se passe à côté de chez vous. Il suffit ici de déplacer le tout à l’autre bout de la pièce et de privilégier, contre le mur d’où proviennent les nuisances, une penderie, une bibliothèque ou encore un buffet ou une commode. Ces meubles, imposants, vont absorber les sons et ainsi minimiser les bruits provenant de l’extérieur.

Bouchez les trous !

Dans un second temps, vous pouvez envisager de dégainer votre boîte à outils. Ici, il vous faudra boucher les trous et fissures éventuelles dans le mur avec du mastic antibruit, poser des joints en caoutchouc ou en silicone autour des portes et fenêtres, installer une couverture insonorisante (celle-là même qu’on utilise dans les studios professionnels d’enregistrement), appliquer plusieurs couches de peinture antibruit (ou, ça existe !) afin de gagner quelques décibels, ou encore d’envisager la pose d’un faux plafond qui limitera les bruits d’impact provenant de l’étage supérieur.

Une grosse moquette !

Dans l’opération, ne négligez pas non plus votre sol ! En effet, les nuisances sonores peuvent aussi provenir du bas. Dans ce cas, vous pouvez poser de la moquette ou un tapis bien épais. Outre une isolation thermique, cela vous gratifiera aussi d’une meilleure isolation sonore, avec un gain d’environ 10 décibels, voire 20 décibels pour une moquette épaisse. Ce qui n’est pas à négliger !

Cachez ces fenêtres !

Enfin, pour ce qui est des fenêtres voire des portes, vous pouvez opter pour des rideaux phoniques. Excellents isolants thermiques et forts de propriétés esthétiques qui vont vous permettre d’habiller votre pièce, ils se distinguent aussi grâce à leurs facultés insonorisantes très efficaces contre le bruit provenant de l’extérieur.