Isoler un sol ? Voici comment faire !

20/07/2021

Vous venez d’acheter une habitation mais n’êtes pas entièrement satisfait du sol existant ? Ou vous voulez carrément changer ce sol ? Profitez-en pour l’isoler ! Car, en plus de l’isolation du toit et des murs, vous pouvez améliorez le rendement énergétique de votre habitation en isolant le sol. Voici quelques conseils.

Pouvez-vous isoler n’importe quel sol ?

En principe, il est possible d’isoler n’importe quel sol, même si ce n’est pas toujours simple à réaliser. Il sera logiquement plus facile d’isoler le sol d’une nouvelle habitation en construction plutôt que celui d’une maison existante, avec ou sans cave. Et le type de matériau qui compose le sol joue bien sûr aussi un rôle important.

Isoler le sol d’une nouvelle construction

Si le nouveau bâtiment est toujours en construction, c’est le moment idéal pour isoler le sol. L’isoler après coup est toujours plus compliqué. Appliquez l’isolant avant de couler la chape. Il existe bien sûr une large variété de matériaux et certains isolent mieux que les autres. Mais les prix peuvent aussi varier fortement… Renseignez-vous bien avant d’entamer les travaux. Et sachez que même si vous optez pour un chauffage par le sol, il est important d’isoler votre plancher. Car l’isolation placée sous l’installation limite les déperditions énergétiques du chauffage par le sol.

Isoler un plancher avec sous-sol

Vous disposez d’une cave ? Vous pouvez alors isoler votre plancher par le bas. Cela évitera beaucoup de pertes de chaleur. Avec des panneaux isolants d’environ 3 centimètres (en PIR ou PUR), vous réaliserez de belles économies sur votre facture de chauffage. Concrètement, il faut donc placer les panneaux sur le plafond de votre cave ou sous-sol. Si vous avez des conduits qui passent, entourez-les de mousse isolante.

Pas de sous-sol sous le plancher à isoler ?


Vous ne disposez pas de cave sous votre plancher ? Dans ce cas, le travail d’isolation sera un peu plus compliqué à réaliser. Car il faudra ôter le revêtement de sol. La prudence s’impose pour ne rien détériorer, surtout si des conduits passent sous le plancher. En ce qui concerne les matériaux, il n’y a pas de grandes différences : vous aurez ici aussi un large choix d’isolants. Et si vous voulez isoler le sol sans faire sauter le revêtement existant ? Dans ce cas, vous pouvez poser une couche d’isolant sur le plancher existant et poser au-dessus un nouveau revêtement de sol. Il faudra juste tenir compte du niveau des seuils de portes, murs et escaliers.