5 isolants naturels aux propriétés remarquables

08-01-21

Si Dame Nature fut le premier fournisseur de matériaux isolants durant des millénaires, elle a perdu du terrain au cours du XXe siècle avec l’arrivée des matériaux synthétiques et d’origine minérale. Mais la tendance s’inverse et les isolants naturels opèrent un important retour !

 

Les isolants naturels sont généralement issus de la faune ou de la flore. Ils ont un impact quasiment nul sur l’environnement et leurs performances isolantes sont reconnues comme faisant partie des meilleures.

Leurs inconvénients ?

Au rayon des inconvénients, il faut relever un prix généralement supérieur à celui des isolants conventionnels ainsi que l’obligation de les traiter contre le feu, les moisissures et les rongeurs.

La ouate de cellulose

Ce premier matériau est fabriqué à partir de papier journal recyclé. Un isolant dont le tarif se démocratise de plus en plus et qui offre des performances en isolation remarquables. Il est généralement utilisé pour l’isolation de combles. De quoi assurer une bonne isolation du logement, été comme hiver.

La fibre de bois

Ici aussi ce matériau est issu du recyclage, en l’occurrence du bois recyclé de conifères. La fibre de bois possède d’excellentes caractéristiques isolantes, principalement en été. Grâce à elle, les locaux isolés resteront plus facilement au frais que ceux isolés à l’aide d’autres matériaux. En outre, c’est un matériau 100 % recyclable, dont le bilan carbone est très bon. On l’utilise principalement pour isoler des murs ou une toiture.

La plume de canard

Oui, vous avez bien lu ! La plume de canard est elle aussi utilisée dans l’isolation de logements. Pour ce faire, 70 % de plumes sont mélangées avec environ 20 % de polyester et 10 % de laine de mouton. Laine et polyester sont utilisés pour assurer une bonne tenue à l’ensemble, tout en assurant une résistance optimale face aux insectes et aux rongeurs. La plume de canard est aussi un très bon régulateur d’humidité, puisqu’elle peut absorber jusqu’à 70 % de sa masse en eau !

La laine de lin

Cultivé en Europe, le lin est utilisé dans de multiples filières, et notamment dans l’industrie textile. Comme aucun agent chimique n’est nécessaire pour le transformer, c’est un matériau particulièrement propre. En outre, ses fibres, relativement élastiques, en font un isolant acoustique performant. Et comme la plume de canard, le lin peut absorber bien plus d’eau qu’une laine minérale classique. Enfin, il est naturellement résistant aux insectes, aux champignons ainsi qu’aux bactéries. Un traitement anti-feu peut lui être appliqué. Il peut être utilisé partout dans la maison, à l’exception des sols.

La laine de chanvre

Ce matériau est élaboré à partir de la fibre de la plante du même nom. Une plante qui pousse rapidement, quasiment partout, et qui demande très peu d’entretien. C’est actuellement la solution écologique la plus performante du marché. Celle qui se présente sous la forme de panneaux, peut être utilisée pour isoler une toiture, le sol ou encore des murs. Complètement recyclable, et résistante aux moisissures comme aux rongeurs, on l’utilise tant pour l’isolation thermique qu’acoustique.