5 astuces de pro pour booster vos fonds propres !

25/08/2020

Aujourd’hui, se voir accorder un prêt immobilier relève souvent du parcours du combattant. Toujours plus exigeantes, les banques réclament de gros apports en fonds propres, ce qui se traduit souvent par une somme comprise entre 25.000 et 50.000 euros. Mais comment épargner autant ?

Nous avons consulté Benoît, ex-employé de banque et gestionnaire d’entreprise, qui nous en dit plus. « Tout d’abord, il faut faire la différence entre une épargne de précaution et une épargne fixe », explique-t-il. « L’épargne de précaution sert à assumer les coups durs, comme une perte d’emploi, une chaudière qui flanche ou un gros imprévu pour les enfants. »

Mais combien épargner ? « Pour l’épargne de précaution, entre 3 et 7 fois votre salaire net, environ, selon votre situation personnelle et professionnelle. » Et l’épargne fixe ? « Elle est destinée à servir à une grosse dépense, comme l’achat d’une maison, d’une voiture… ». Comment épargner de telles sommes ? « Il faudra essentiellement jouer sur les dépenses, car il y a fort à parier que les revenus, eux, sont plutôt immuables. »

1. Qui paye ses dettes s’enrichit

« Avant de contracter un nouvel emprunt, pensez déjà à rembourser vos dettes existantes. Une fois celles-ci remboursées, vous aurez dégagé du budget mensuel pour économiser ». Mieux vaut ne pas courir plusieurs lièvres à la fois…

2. Un virement automatique au début du mois

« Généralement, il est possible d’épargner à peu près 10 % de son salaire. Si vous gagnez 1600 euros par mois, faites donc un virement automatique de 160 euros vers votre compte d’épargne au début du mois, une fois que votre salaire est bien arrivé sur votre compte. Si vous voyez qu’il vous reste encore un peu d’argent à la fin du mois, vous pouvez toujours relever le montant du virement automatique. » Alors, forcément, se constituer une belle épargne, ça prend du temps. Mais il est possible d’accélérer le processus avec les astuces ci-dessous !

3. Une liste !

Notre expert vous conseille de faire une liste de toutes vos dépenses. « Ainsi, vous saurez combien vous dépensez pour chaque poste. Si, par exemple, vous remarquez que vous payez 50 euros pour la télévision, alors que vous ne la regardez presque jamais, il s’agit peut-être d’un poste à supprimer. » Faire une liste permet donc de distinguer le superflu de l’indispensable et de budgétiser le tout.

4. Payez vos courses en cash

Voilà un conseil étonnant, qui concerne tant les loisirs que les courses : « prévoyez une enveloppe mensuelle raisonnable pour vos courses et vos loisirs. Il est toujours plus difficile de payer en liquide, car vous visualisez la perte d’argent que cela représente. Payer en liquide nous rend donc naturellement plus prudent. Et lorsque l’enveloppe se vide, à vous de freiner le tempo ! » Il s’agira donc de vous adapter en fonction : « faites-vous un sandwich plutôt que d’aller au resto à midi avec vos collègues, par exemple… A la fin du mois, vous serez satisfait de ce que vous aurez réussi à économiser ».

5. Il n’y a pas de petit profit !

(Presque) Tous les coups sont permis ! « Comparez tous les fournisseurs d’énergie, de téléphonie et autres, et sautez sur les grosses promotions, quitte à changer rapidement par la suite ! »