Tendance déco : La chambre d’enfant

28-06-18 - Immovlan.be

Rien ne ressemble moins à une chambre d’enfant qu’une autre chambre d’enfant et ce n’est pas seulement une question d’âge…

Aménager une chambre pour vos boutchous n’a rien d’un jeu d’enfant. Quand les besoins et les envies de vos bambins évoluent, leur environnement familier se doit de leur emboîter le pas. Le lit grandit, un bureau vient remplacer la table à langer et, surtout, les goûts et les couleurs gagnent en caractère, témoignant d’une personnalité en devenir. Par ailleurs, l’espace dont on dispose est souvent compté et trouver le bon agencement devient vite un véritable casse-tête.

Le lit en hauteur et le mobilier évolutif

Organiser une chambre d’enfant pour qu’elle grandisse au même rythme que son occupant et que ce dernier continue à s’y sentir bien, année après année, demande quelques aménagements de base. Les spécialistes recommandent d’opter d’emblée pour un lit en hauteur, qui dégage un maximum d’espace. Entre 4 et 8 ans, on part sur une hauteur de 130 cm, qui permet d’aménager des rangements sous la couche mais qui autorise les câlins. Au-delà, on opte pour le lit en mezzanine qui, par son caractère indépendant et un brin aventurier, ravit les plus jeunes. Par ailleurs, on prévoit des rangements en pagaille, qu’on rend accessibles au maître ou la maîtresse des lieux, quelle que soit sa taille. Le mobilier évolutif est le meilleur ami de la chambre d’enfant.

Enfin, et c’est loin d’être accessoire, il s’agit de faire en sorte que votre chérubin se sente bien en ces lieux ! Hors de question donc de ménager ses efforts : un tapis en guise d’espace de jeu, quelques coussins pour un coin lecture, une table à dessin, un bureau adapté… Mais dans tous les cas, le mot d’ordre, c’est de respecter sa personnalité. Il se peut que ses goûts aillent à l’encontre des vôtres, voire que l’aménagement de sa chambre tel qu’il l’a conçu ne finisse jamais entre les pages d’un magazine déco mais on s’en fiche ! L’important, c’est que ça lui plaise à lui. S’il se sent dans sa chambre comme dans une bulle, un cocon douillet, le pari est gagné.

Laisser s’exprimer la créativité

Faire évoluer une chambre d’enfant ne doit pas forcément coûter une fortune. On privilégie les petits détails qui changent tout. La peinture aimantée peut se révéler votre meilleure alliée. Elle permet d’accrocher, au gré des envies et des passions de votre bambin, des aimants décoratifs et d’en changer aussi souvent que ça lui plaira. La peinture aimantée n’existe qu’en gris mais si vous trouvez ça tristounet, rien ne vous empêche de repasser avec une couche de la couleur de votre choix. Elle ne perdra rien de ses propriétés. Les autocollants de taille XXL sont du même ordre d’esprit. De nombreuses marques proposent aussi des posters géants, qui peuvent aller jusqu’à tapisser un mur dans son intégralité.

Une chambre-galerie

Vous pouvez également vous instituer galeriste et créer des « expositions temporaires » qui tournent autour des centres intérêts de votre rejeton. On accroche au mur des fils de fers tout fins ou on fait traverser la chambre de cordes à linge. On peut également peindre l’une des parois avec de la peinture tableau, pour que la créativité de votre Picasso en herbe puisse s’exprimer au quotidien. Il existe par ailleurs du papier peint « à colorier » mais, en cas de dépassement, il ne faudra pas songer à le remplacer tous les jours.


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.