Assurance-vie | Quelles différences entre les Branches 21, 23 et 26 ?

En matière d’assurance-vie, vous entendez régulièrement parler de produits des branches 21, 23 et 26 mais, pour vous, cela n’évoque rien de concret ? Immovlan vous aide à y voir plus clair en revenant sur les principales différences qui caractérisent ces trois produits.

La branche 21

L’assurance-vie branche 21, que l’on dénomme également « assurance-épargne », est un produit d’épargne à moyen ou à long terme qui se présente sous la forme d’un contrat d’assurance-vie. La principale caractéristique d’une telle assurance est qu’elle offre un très haut niveau de sécurité en ce qui concerne votre épargne mais également son rendement. La branche 21 offre en effet un taux d’épargne garanti avec, éventuellement, une participation bénéficiaire complémentaire.

Si le taux d’intérêt garanti est d’application pour chaque versement, la participation bénéficiaire, elle, n’est pas garantie. Celle-ci dépend en fait des résultats de l’assureur. Le taux d’intérêt garanti se situe actuellement chez la plupart des compagnies entre 0,1 et 1 %. Autre avantage : une assurance-vie de la branche 21 peut vous procurer un avantage fiscal. Enfin, vous pouvez également souscrire des garanties complémentaires, comme une couverture-décès ou invalidité.

La branche 23

Comme la branche 21, sa consœur la 23 est un produit d’assurance-vie mais qui, dans ce cas, est associé à des produits de placement plus risqués. Le taux d’intérêt n’est donc nullement garanti. Dans le cas de la branche 23, le rendement dépend du ou des fonds de placement au(x)quel(s) la police d’assurance est liée. Si ces fonds performent convenablement, vous pourrez en tirer un bon rendement. Mais dans le cas contraire, vous risquez de perdre une partie du capital que vous avez investi.

Ce n’est toutefois pas toujours le cas, car certains produits de la branche 23 sont proposés avec des garanties de capital. Il importe donc que vous sachiez dans quoi vous investissez quand il s’agit de produits de la branche 23. Demandez toujours l’avis de votre courtier ou de votre banquier-assureur qui sera à même de vous conseiller au mieux en fonction de votre profil d’investisseur.

La branche 26

Comme la branche 21, une police de la branche 26 vous offre un taux d’intérêt garanti. Mais ce n’est pas le principal atout de ce type de produits. Son grand avantage, c’est que vous ne payez pas la taxe de 2 % sur les primes, ce qui est bien le cas pour les branches 21 et 23. Par contre, vous devrez payer un précompte mobilier de 30 % sur le rendement. Ce qui va évidemment entamer le rendement de votre police. Vous payerez également le précompte mobilier après la huitième année de votre contrat, contrairement à une assurance-vie des branches 21 et 23, qui sont exonérées.

Si un produit de la branche 26 est bel et bien une assurance-vie, il ne ressemble pourtant pas à une assurance conventionnelle. Il n’y a en effet ni assuré, ni bénéficiaire, au contraire des 21 et 23. Il s’agit en fait d’un contrat de capitalisation, ce qui le rend particulièrement intéressant pour les entreprises amenées à gérer du cash, les ASBL, les instances publiques ainsi que les établissements scolaires ou encore les sociétés de gestion de patrimoine.