Dommages causés par la tempête : Mode d’emploi pour les assurances…

Ces derniers temps, les tempêtes se sont faites de plus en plus fréquentes, avec des dégâts de plus en plus importants. Heureusement, ces derniers sont généralement couverts par une bonne assurance. Mais qu’est-ce que l’assurance entend par tempête et quelle est l’étendue de la couverture ?

Une tempête, pour des assurances, c’est quoi ?

Les dommages causés par une tempête avec un vent de force 7 au moins sont couverts. Cette force doit avoir été mesurée par l’IRM. Une tempête sur une zone plus réduite peut également être prise en considération. Si plusieurs résidents dans un rayon de 10 kilomètres signalent un dommage à leur assureur, ce dommage est généralement également couvert.

L’assurance habitation et/ou contenu

Les dommages causés à votre maison par la tempête sont souvent couverts par votre assurance habitation, bien qu’une assurance mobilier doive parfois être nécessaire. Les dommages causés par les tempêtes sont en principe inclus dans votre assurance habitation. Tout ce qui concerne votre maison et ce qui s’y rattache est en principe couvert. Le mobilier de votre jardin est (parfois) couvert par l’assurance contenu.

Si vous êtes locataire, vous êtes également tenu de souscrire cette assurance. En cas de dommage, veuillez contacter le propriétaire dans tous les cas.

Quels dommages causés par les tempêtes, sont indemnisés ?

En principe, les dommages causés par une tempête d’une force 7 ou supérieure seront indemnisés. Pour certains assureurs, la force du vent n’est pas un facteur décisif. Outre les dommages directs occasionnés à votre propre maison, vos voisins ont-ils soufferts indirectement (comme du mobilier de jardin qui s’est envolé chez eux) ou souffrez-vous d’une fuite due aux tuiles manquantes ? Dans ce cas, contactez également votre assureur. Veuillez noter que si l’assureur peut prouver que le dommage a été causé par un mauvais entretien ou que vous auriez pu l’éviter, vous n’obtiendrez souvent rien du tout.

Signalez les dégâts causés par la tempête

Si vous avez des dégâts dus à la tempête, signalez-le dès que possible à votre assureur. Le montant qui vous sera versé dépend souvent de l’état et de l’âge des biens. La règle des 40 % est souvent utilisée. Si votre meuble vaut plus de 40 % de sa valeur à l’état neuf, vous serez souvent remboursé de la totalité du montant.