Barbecue : 3 choses à savoir pour ne pas finir au commissariat !

04-06-19 - Immovlan.be

L’été est à nos portes et forcément, les barbecues ressortent. Toutefois, il y a quelques règles de base à respecter si l’on ne veut pas finir brouillé avec son voisin ou… avec la police !

Pouvez-vous faire un barbecue ?

La question peut sembler idiote et pourtant, elle a tout son sens. Sachez par exemple qu’à Bruxelles, le règlement général de police interdit les barbecues sur la voie publique et dans les parcs. Dans les communes de Wallonie et de Flandre, il est souvent fait mention d’une interdiction d’allumer un barbecue à moins de 3 mètres de la clôture vous séparant de votre voisin. En outre, si vous habitez un immeuble et désirez faire un barbecue, vérifiez le règlement interne de la copropriété, histoire de vous assurer qu’il ne l’interdit pas.

La sécurité avant tout

De manière générale, ayez toujours à l’esprit que la sécurité prime. En effet, vos voisins peuvent parfaitement appeler la police s’ils jugent la situation trop dangereuse (un barbecue restant allumé toute la nuit ou trop proche d’une végétation trop sèche…). En cas de sécheresse, le règlement de police, votre commune, voire la région peuvent toujours interdire les barbecues, pour les risques d’incendie qu’ils génèrent.

Respectez vos voisins !

Certes, le barbecue est un moment convivial entre amis, mais évitez qu’il ne devienne une source de problèmes avec votre voisinage ! Un barbecue doit aussi rester « occasionnel ». Comprenez que si vous en faites du matin au soir, les voisins risquent rapidement de se plaindre et de parler de « troubles du voisinage », les odeurs, le bruit et les éventuels risques d’incendie en étant la cause.