Fosse septique : n’oubliez pas de la “nourrir” !

18-02-21

Nombreuses sont les habitations qui disposent d’une fosse septique, à défaut d’être raccordées au réseau public d’égouts. Les eaux usées sont, dans ce cas, rejetées vers une fosse attenante à la maison, avant d’être éventuellement pompées ponctuellement puis évacuées par camion.

Giorgio Trovato

L’importance des enzymes

Une fois arrivées dans la fosse, les eaux usées décantent et finissent par former une boue surmontée d’écume, à mesure que les bactéries digèrent les déchets organiques. Sans ces bactéries, ce décantage serait impossible, les excréments et autres déchets organiques demeurant en l’état et dégageant des odeurs pestilentielles.

Pour encourager le processus de décomposition des matières organiques, les enzymes jouent un rôle capital, découpant la matière en molécules microscopiques qui peuvent alors plus facilement être absorbées par les bactéries. C’est ainsi que les enzymes accélèrent le processus de dégradation des matières organiques.

Quid des additifs ?

La plupart de ces enzymes sont produites naturellement par les bactéries. Mais il peut arriver que ce processus soit perturbé au sein de la fosse par un élément extérieur comme un produit chimique, issu par exemple d’un produit lessiviel trop agressif ou de détergents ménagers comme l’eau de javel. Il convient alors d’utiliser des additifs biologiques qui vont permettre d’accroître la quantité de bactéries présentes dans la fosse septique. Ces additifs sont riches en protéases, cellulases et autres lipases qui vont concourir à relancer le processus de biodégradation au sein de la fosse, en dynamisant la flore bactérienne et, du même coup, aider à “nettoyer” la fosse.

Comment faire ?

De façon générale, il convient de “nourrir” sa fosse septique mensuellement, à l’aide d’additifs biologiques spécialement destinés à cet usage, que l’on trouve notamment auprès des grandes enseignes de bricolage. Concrètement, ces additifs sont fournis avec un récipient doseur qui vous permet de déterminer la bonne quantité de produit (qui se présente généralement sous la forme de poudre). Il suffit ensuite de jeter ce dernier dans la cuvette des toilettes et de tirer la chasse !