Déneiger un trottoir : voici l’erreur à ne pas commettre !

08-02-21

En cas d’offensive hivernale, il convient d’oublier certains mauvais réflexes et d’avant tout faire preuve de bon sens !

C’est un cliché qui a la vie dure et qu’il faut vite oublier : non, il ne suffit pas de déverser du sel sur un trottoir enneigé pour voir ensuite neige et verglas fondre rapidement. C’est même totalement inutile !

Concrètement, la meilleure chose à faire est de commencer par dégager un maximum de neige à l’aide d’une pelle ou, à défaut, d’une brosse de rue voire d’une raclette. Sans action “mécanique” visant à évacuer la neige du trottoir, le sel ne sera pas d’un grand secours. Notez qu’il vaut mieux agir quand la neige est encore fraîche, et non lorsqu’elle aura gelé pour former un bloc dur qu’il vous faudra alors casser. Oubliez aussi l’eau bouillante qui, une fois refroidie au contact du sol, se transformera en glace. Votre trottoir aura alors tout d’une vraie patinoire !

Dégagez puis salez

Une fois le trottoir dégagé de la couche de poudreuse et éventuellement du verglas que vous aurez gratté à l’aide d’une pelle, vous pourrez alors vous atteler à répandre du gros sel de façon uniforme afin de rendre la surface de la voirie moins glissante (le chlorure de sodium présent dans le sel va faire fondre la glace). Notez qu’à défaut de sel, d’autres matériaux peuvent faire l’affaire, à l’image de copeaux et de la sciure de bois, de cendre ou encore de sable. Le tout augmentera le grip des chaussures des badauds qui passeront par là et évitera ainsi tout risque de cabriole.