Nos 5 astuces pour un four impeccable !

08-12-20

S’il y a bien un électroménager que l’on se doit de maintenir propre, c’est son four ! Qu’il fonctionne au gaz, à l’électricité ou encore à la vapeur, un four sale peut ruiner la meilleure des recettes en altérant les aliments d’une désagréable odeur de brûlé. Voici 5 astuces qui vous permettront de garder votre four bien propre !

1.    Un réflexe à adopter !

Premier réflexe : après chaque usage et une fois que le four a refroidi, passez un coup d’éponge humide sur les parois du four afin d’éliminer tout dépôt éventuel. N’oubliez pas la vitre de la porte que vous pouvez facilement nettoyer avec un spray pour les vitres.

Si certains aliments collent et que vous ne parvenez pas à les éliminer, ajoutez du vinaigre blanc à votre éponge et frottez.

Gardez néanmoins à l’esprit que l’intérieur de bon nombre de fours est constitué d’émail. Il faut impérativement éviter de frotter celle-ci avec le côté abrasif de l’éponge, et a fortiori avec une brosse, sinon vous risquez de griffer l’émail de façon irréversible !

2.    Concernant la grille et la lèchefrite

Pour ce qui est des grilles et de la lèchefrite, celles-ci peuvent être trempées dans de l’eau bouillante, rehaussée de quelques gouttes de liquide vaisselle. Laissez agir une bonne heure puis frottez énergiquement avec une brosse ou une éponge abrasive. La plupart de ces ustensiles peuvent également être passés au lave-vaisselle (consulter le mode d’emploi du four pour vous en assurer).

3.    Aux grands maux, les grands remèdes…

Lorsqu’un “grand nettoyage” s’impose, notamment après la cuisson d’une pièce de viande, qui aura tendance à éclabousser les parois intérieures du four, utilisez ce mélange : un fond d’eau chaude dans un verre ou un bol, additionné d’un demi-verre de bicarbonate de soude. Appliquez cette pâte directement sur les traces qui ne partent pas et laissez agir toute une nuit. Le lendemain, retirez l’excédent à l’aide d’une microfibre humide puis repassez une seconde fois avec la microfibre en l’ayant trempée dans un mélange d’eau chaude et de vinaigre blanc (50-50).

4.    Coriaces, les crasses ?

Pour les dépôts cuits les plus tenaces, l’ammoniaque fait des miracles ! Pour ce faire, versez un demi verre de ce produit dans une tasse et placez-la à l’intérieur du four, porte fermée. Laissez agir une nuit. Le lendemain, récupérez la tasse et aérez votre four durant quelques minutes. Frottez ensuite les tâches à l’aide d’une éponge humide. Les dépôts cuits auront ramolli grâce à l’ammoniaque, ce qui permettra de les enlever plus facilement. Ce traitement n’est à appliquer que quand votre four est froid !

5.    La méthode préventive…

Enfin, pour garder un four propre, il suffit bien souvent de faire preuve de prudence en glissant une feuille de papier aluminium sur vos grilles et lèchefrites.

En outre, les fours les plus modernes disposent généralement d’une fonction autonettoyante, soit par pyrolyse, soit par une fonction à même de générer de la vapeur. Ce mode nécessite néanmoins généralement de repasser manuellement par la suite afin de débarrasser votre électroménager des traces les plus tenaces.