5 astuces pour prendre soin de vos jeans

01-12-20

Accessoire de mode qui traverse les années sans prendre une ride, le jeans trône dans la majorité des garde-robes. Mais celui qui semble inaltérable exige pourtant que l’on prenne grand soin de lui !

 

Le tissu baptisé jean a vu le jour aux alentours du 16e siècle à Gênes en Italie. Un mélange de coton et de lin qui était alors utilisé par la marine locale pour équiper les navires de voiles solides, mais aussi pour vêtir les marins. Exporté dans toute l’Europe puis outre-Atlantique, il tombe entre les mains d’un tailleur de Reno dans le Nevada : Levi Strauss.

Avec un de ses clients, Jacob Davis, ils mettent au point un pantalon de travail, renforcé par des rivets en cuivre. Celui-ci remporte directement beaucoup de succès auprès des mineurs et des bûcherons qui peuvent compter sur un vêtement à la fois solide et confortable. Le jeans tel qu’on le connaît aujourd’hui est né !

Le lavage

Les puristes vous diront qu’un jeans… ne se lave pas ! La toile, très raide, mettrait en effet près de 6 mois pour s’adapter à la forme de votre corps et devenir ainsi un vêtement unique. Et si une étude de l’Université d’Alberta a démontré qu’un jeans porté 15 mois sans être lavé contenait autant de bactéries qu’après les deux semaines suivant un lavage en machine, cela n’empêche pas que l’on ait tout de même envie de le laver…

Pour ce faire, optez pour un cycle délicat, court et à l’eau froide, voire pour un lavage à la main. Pour éviter les plis et décolorations disgracieuses, lavez votre jeans à l’envers ! Enfin, préférez un détergent doux ou spécialement conçu pour les tissus foncés, que vous doserez en petite quantité (une cuillère à soupe suffit généralement).

Le séchoir ? Surtout pas !

Pour le séchage, rien de tel que l’air libre, à l’abri des rayons du soleil pour éviter toute décoloration. Si vous le pendez à une corde, placez les pinces à linge au niveau de la ceinture. Évitez autant que possible le séchoir, que les jeans n’apprécient guère. Celui-ci a en effet tendance à favoriser la décoloration de la toile, tout en la feutrant. En cas d’urgence et que vous devez impérativement recourir au séchoir, optez pour un cycle court à température moyenne.

Et le fer à repasser ?

Si un jeans n’a généralement pas besoin d’être repassé, vous pouvez néanmoins le faire en préférant, ici aussi, une température moyenne. Retournez le jeans et commencez par repasser le haut du pantalon et les poches.

Comment lui redonner de l’éclat ?

Avant le tout premier lavage de votre nouveau jeans, il est important de bien fixer sa couleur. Pour ce faire, plongez-le dix minutes dans un évier ou une bassine d’eau froide, mélangée à une petite tasse de vinaigre blanc. Pour qu’il retrouve son éclat initial après quelques mois, vous pouvez le laver avec un jeans neuf de la même teinte.

Et s’il déteint ?

Les jeans les plus foncés ont parfois tendance à déteindre, que cela soit sur une chemise blanche ou sur le cuir clair des sièges de votre voiture. Pour éviter ce phénomène, un long trempage dans de l’eau très salée ou vinaigrée (un verre de vinaigre par litre d’eau), ou mieux, vinaigrée et salée, fixera pour de bon la couleur du pantalon !