La Belgique décide de tests de résistance de ses centrales

16-03-11 - partner: Le Soir

Le comité ministériel restreint réuni mardi soir s’est mis d’accord pour procéder à des tests de résistance pour contrôler la sécurité des centrales nucléaires du pays.

Tant que les résultats de ces tests ne sont pas connus, le gouvernement n’ouvrira pas de débat sur un éventuel prolongement de ces centrales, a affirmé mardi soir le ministre fédéral de l’Énergie Paul Magnette (PS), au cours de l’émission de la VRT « Ter Zake ».

Le comité ministériel restreint s’est penché sur la situation au Japon, pays notamment confronté aux conséquences du tremblement de terre suivi d’un tsunami sur ses installations nucléaires.

Plus tôt dans la journée, l’Union européenne s’était prononcée en faveur de tests de résistance des installations nucléaires des états-membres, sur base volontaire.

Lisez la suite de l’article sur le site Lesoir.be