Wallonie : les panneaux solaires sont-ils toujours rentables ?

04-03-21

Nombreux sont ceux qui se posent la question : est-il toujours intéressant d’installer des panneaux photovoltaïques alors que tant la législation que la taxation de ceux-ci évoluent chaque année ?

Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Christelle Becker, experte en énergie renouvelable chez IZEN. Pour elle, deux grandes raisons expliquent qu’en Wallonie il est toujours intéressant d’investir dans des panneaux photovoltaïques : “Premièrement, l’électricité produite par l’installation n’est pas totalement consommée pendant la journée, l’excédent est donc injecté sur le réseau et le compteur tourne alors à l’envers. Quand l’installation ne produit plus, le soir ou la nuit, l’électricité est prélevée du réseau et le compteur tourne alors à l’endroit. Dans les faits, le compteur qui a tourné à l’envers durant les phases de production électrique, compensent ces prélèvements. Sur 24 heures, la part d’électricité consommée sur le réseau n’apparaît donc jamais sur la facture. Le propriétaire de panneaux ne paie que s’il a consommé davantage d’électricité qu’il n’en a produit, et seulement sur les kilowattheures nets qu’il prélève sur le réseau. De même, sur une année, ce mécanisme de compensation est aussi assuré puisqu’on produit nettement plus d’électricité en été, ce qui va compenser la consommation durant l’hiver.”

Un nouveau tarif pour les prosumers

Le deuxième argument tient au nouveau tarif prosumer qui est entré en vigueur en octobre 2020. Celui-ci permet de rétablir l’équilibre entre les consommateurs propriétaires d’une installation électrique et ceux qui n’en n’ont pas. Les premiers ne payent plus d’électricité mais seulement ce tarif spécifique, qui est calculé sur le prélèvement réel d’électricité. “En la matière, il faut savoir que le Gouvernement wallon offre une prime de soutien pour accompagner l’application du tarif prosumer. Cette année, le tarif sera couvert à 100 % grâce à une prime qu’Ores versera une fois par an aux propriétaires de panneaux pour le compte de la Région wallonne. Donc, dans les faits, le tarif prosumer coûtera aux propriétaires de panneaux 0 €” précise Christelle Becker.

Des primes jusqu’en 2023

Il est utile de préciser qu’en 2022 et 2023, la Région wallonne continuera à financer le tarif prosumer à l’aide d’une prime qui couvrira celui-ci à hauteur de 54,27 % (les 45,73 % restants seront à charge du propriétaire de panneaux). À partir de 2024 seulement, il n’y aura plus de prime et le tarif prosumer sera alors à 100 % à charge des propriétaires de panneaux photovoltaïques.

Ces changements réguliers peuvent être, à juste titre, une source de craintes pour ceux qui envisagent d’investir dans des panneaux solaires. Néanmoins, de nombreux experts du marché s’accordent sur le fait que même si la législation et la taxation changent encore au cours des années à venir, le propriétaire de panneaux aura de toute façon un retour rapide sur investissement. C’est notamment le cas grâce à la chute des prix de ces installations au cours des dernières années. Enfin, bon nombre d’installations, dont celles fournies par IZEN, sont garanties 10 ans, ce qui est le gage d’une tranquillité d’esprit sans précédent pour les investisseurs !

Sachez enfin qu’en choisissant IZEN, vous bénéficierez d’une réduction de 10 % sur votre installation, en mentionnant le code 2021. Pour plus d’informations, consultez le site : www.izen-panneauxsolaires.be