Eolienne domestique ou panneaux photovoltaïques : « Ne soyez pas idiot, faites le bon choix », explique cet architecte !

07-12-20

Produire sa « propre » énergie « propre » ? Bien sûr, mais comment ? Avec des pales ou des cellules ? On fait le point sur deux méthodes…

Coûts : avantage photovoltaïque

Jan, architecte, nous explique qu’une éolienne domestique coûte sur le marché, un minimum de 10.000 euros. Et à ce prix-là, vous avez un modèle d’environ 1kW et… il vous faut encore l’installer ! Pour un modèle délivrant entre 4 et 5 kW, installation comprise, la note peut facilement s’envoler à plus de 30.000 euros. Pour la même puissance, avec du photovoltaïque, vous divisez la note par minimum 3 !

Notez que certains érudits fabriquent eux-mêmes leur propre éolienne, à un coût forcément hyper attractif. Sachez toutefois que cette science n’est certainement pas à la portée du premier venu et que l’installation réclame de très grosses compétences et connaissances.

Administratif : avantage photovoltaïque

En principe, il ne faut pas de permis d’urbanisme pour les panneaux photovoltaïques. Pour une éolienne, celui-ci est en revanche obligatoire ! De plus, en région bruxelloise, il est franchement compliqué à obtenir.

Installation : avantage photovoltaïque

En effet, avec le photovoltaïque, il vous suffit d’un toit convenablement orienté. Pour une éolienne, il est indispensable de disposer d’un terrain suffisamment grand : en cas de chute, celle-ci ne peut atterrir chez un voisin !

Entretien : avantage photovoltaïque

Le photovoltaïque a une durée de vie légèrement supérieure à une éolienne : on parle de 20 à 30 ans pour des panneaux et de 20 à 25 ans pour une éolienne. Mais là où l’écart se creuse, c’est en matière d’entretien : le photovoltaïque ne demande qu’un entretien sporadique de l’onduleur, alors que l’éolienne réclame souvent un entretien annuel… qui se chiffre vite à plusieurs centaines d’euros !

Rendement : avantage photovoltaïque

En Belgique, on pourrait penser qu’il y a plus de vent que de soleil… Et pourtant, c’est tout le contraire ! En effet, les éoliennes domestiques ne dépassent pas les 15 mètres de haut et à cette hauteur, la vitesse du vent est trop faible. De plus, de nombreuses éoliennes ne produisent pas d’électricité lorsque le vent est trop faible ! Quelques particuliers ont ainsi été déçus en constatant que leur éolienne produisait nettement moins qu’annoncé… Le rendement de l’éolien industriel, lui, est tout autre : la hauteur atteint en effet, entre 100 et 150 mètres !

Bilan carbone : avantage éolienne

Voici le seul argument en faveur des éoliennes, mais il est de taille : le bilan carbone total (production et recyclage inclus) de l’éolien est très supérieur à celui du photovoltaïque. Selon les études, on parle d’un rapport allant de 1,2 à 7 ! Notez qu’à ce sujet, de nombreux progrès sont encore à réaliser…