Avez-vous droit au ‘petit chômage’ en cas de déménagement ?

25-08-15

Si vous déménagez un jour où vous devez normalement travailler, vous n’avez généralement pas droit au petit chômage. Vous devez prendre un jour de vacances ou demander à votre employeur un congé sans solde.

Vous ne pouvez pas toujours planifier votre déménagement pour qu’il tombe un jour non travaillé. Il peut arriver que deux contrats de bail se succèdent à une date précise ou que la société de déménagement à laquelle vous faites appel n’a plus de disponibilité un samedi.

Pas de petit chômage

Lors de certains événements bien définis, un travailleur peut être dispensé de travailler tout en conservant son salaire. C’est par exemple le cas lors d’un mariage, du décès de membres de la famille proche, etc. La loi définit quels sont ces événements et la durée du maintien du salaire avec dispense de travail. Un déménagement ne fait pas partie de ces événements qui donnent droit au petit chômage.

La seule exception à cette règle survient lorsque l’entreprise (ou le secteur) dans laquelle vous travaillez a prévu une disposition différente. Regardez donc si c’est votre cas et dans l’affirmative, si cette disposition dérogatoire vous donne bien droit au petit chômage.

Prendre des congés

Vous ne pouvez pas comme cela vous absenter du travail. Si le déménagement ne vous donne pas droit au petit chômage, vous pouvez demander à votre employeur de prendre des congés. S’il ne vous reste plus de jours de congés, vous pouvez demander à votre employeur qu’il vous accorde un congé sans solde.

Texte : Jan Roodhooft, avocat (www.ra-advocaten.be)


 
Ce site utilise des cookies. Les cookies nous permettent de vous apporter des contenus et services adaptés à votre navigation, d’optimiser votre expérience du site grâce aux statistiques d’audience et de personnaliser les annonces sur base de votre comportement. Refuser les cookies vous ferait perdre ces avantages. Vous pouvez à tout moment modifier les réglages d’acceptation. Pour en savoir plus cliquez ici.