Acheter des meubles antiques: 6 aspects dont il faut tenir compte

Vous écumez les brocantes à la recherche d’antiques merveilles et de trésors cachés? Alors nous avons quelques tuyaux à garder à l’esprit lorsque vous achetez des antiquités. Il importe évidemment en premier lieu de trouver belles les pièces concernées, mais si vous voulez investir, alors il vaut mieux tenir compte des aspects suivants.

1. L’origine

Si votre meuble ancien possède un passé glorieux ou a sa propre histoire, frottez-vous les mains. Cela contribue en effet à la valeur de la pièce. Il n’est pas simple de retrouver le fabricant, le lieu de fabrication et l’histoire de la pièce, mais si vous y parvenez, cela en vaudra largement la peine.

2. La qualité

Il va de soi que la finition et la qualité de la pièce sont des points importants. La précision, la finition et la technique utilisée déterminent la valeur dans une large mesure, même s’il n’est pas toujours évident de les évaluer pour un collectionneur débutant. Faites-vous assister par quelqu’un d’expérimenté, cela vous épargnera bien des désillusions.

3. Les proportions

Pour les antiquités, les bonnes proportions et la verticalité sont extrêmement importantes. Si votre meuble possède des proportions idéales, cela donne à votre oeil le temps de distinguer sans distraction les détails les plus esthétiques .

4. La rareté

Il va de soi qu’une pièce unique peut posséder une grande valeur. Une pièce rare est plus attrayante pour les collectionneurs et les musées peuvent également manifester de l’intérêt pour celle-ci. Le seul inconvénient, c’est que la comparaison s’en trouve plus difficile à faire, ce qui peut peser sur le prix.

5. L’âge et la patine

Il s’avère que les collectionneurs déboursent davantage pour un objet vieux et patiné. Il n’y a aucun inconvénient à montrer qu’une pièce a vécu et qu’elle est authentique. Mais attention : ce n’est pas parce qu’une pièce paraît ancienne qu’elle l’est effectivement. Il y a des escrocs qui écument le marché, donc ne vous faites pas rouler.

6. Les restaurations

Gardez à l’esprit que les restaurations peuvent sévèrement réduire la valeur d’une pièce d’antiquité.

Acheter des antiquités, c’est bien sûr aussi une question émotionnelle. Si vous trouvez qu’une pièce est belle et qu’elle ne vous coûte pas une fortune, alors n’hésitez pas à l’acheter ! Elle vous donnera indubitablement beaucoup de plaisir, même si ce n’est pas peut-être pas une antiquité “véritable”. Franchement : qui est-ce que cela va empêcher de dormir ?

par Kevin Stickens