Plantes d’intérieur : n’oubliez pas de les « fertiliser » !

25/09/2020

Si l’engrais est indispensable à la bonne santé de nos plantes d’intérieur, ces dernières ont parfois besoin aussi d’un peu de repos afin de pouvoir repartir de plus belle une fois le printemps revenu.

A quel moment de l’année et surtout à quelle fréquence faut-il fertiliser ses plantes d’intérieur ? C’est la question que bon nombre d’horticulteurs en herbe se posent, à juste titre. L’opération est indispensable, les plantes d’intérieur se cultivant dans des pots dont le volume est, par définition, restreint. Ceux-ci ont donc tendance à progressivement se vider de tous les éléments nutritifs nécessaires à la bonne santé de la plante.

Que l’on opte pour des engrais liquides, en bâtonnets ou encore en granulés, la fenêtre de fertilisation des plantes d’intérieur demeure la même. On n’apportera de l’engrais à une plante que durant sa période de croissance, à savoir du mois de mars jusqu’à la fin du mois de septembre.

Vous venez de l’acheter ou de la rempoter ?

Notez que lorsque vous achetez une plante, ou lorsque vous la rempotez avec du nouveau terreau, il n’est pas nécessaire de la fertiliser, la majorité des terreaux contenant tous les éléments nutritifs nécessaires à la croissance de la plante pour une durée de deux mois environ. Ajouter de l’engrais à un terreau neuf peut du coup se révéler nocif pour la plante.

Attention aux excès

Pour ce qui est de la fréquence de fertilisation, tout dépend du type d’engrais utilisé. Les produits liquides peuvent être utilisés toutes les deux semaines, en respectant scrupuleusement le dosage recommandé par le fabriquant. Pour ce qui est des bâtonnets, tous les deux mois suffisent si l’on arrose la plante une fois par semaine. Enfin, les engrais à diffusion lente, comme les granulés, ne s’utilisent qu’une fois, au début du printemps.

Retenez que dans tous les cas, un excès de fertilisant peut être fatal à la bonne santé de la plante ! Notez aussi que les cactus, les orchidées, les agrumes ainsi que les bonsaïs exigent un engrais spécifique. Il suffit dans ce cas de se référer aux recommandations reprises sur le flacon ou la boîte contenant l’engrais.