Cette couleur fait son grand retour !

5/08/2020

À la fois raffiné et intemporel, le bleu séduit par ses mille et une nuances, gage de fraîcheur mais également d’élégance dans les différentes pièces de la maison.

Qu’il s’agisse du bleu Klein hyper tendance, de l’indigo, du bleu marine, de l’outremer, du lagon ou encore du bleu pétrole, l’azur est une des rares couleurs à même de pouvoir créer différentes atmosphères tout en concourant à agrandir visuellement l’espace.

Dans quelles pièces opter pour du bleu ?

Qu’il soit utilisé sur plusieurs murs ou en petites touches, le bleu s’invite volontiers à l’intérieur. Compatible avec de nombreux styles décoratifs, allant de la sobriété du contemporain au classique d’un salon rustique en passant par le style scandinave, le bleu est à tous les coups, propice à l’inspiration et à la créativité. Elégante, cette teinte procure confiance et sécurité ce qui lui permet, notamment, d’être retenue pour des pièces qui sont peu éclairées. Par conséquent, le bleu fera merveille dans une chambre à coucher, d’autant qu’il est propice à l’endormissement et a pour propriété d’apaiser les sens.

Comme bon nombre de couleurs dites « froides », le bleu a donc aussi l’avantage d’agrandir les pièces. Il convient donc très bien aux petits espaces. En outre, pour les pièces qui sont orientées au nord, quelques touches de bleu clair magnifieront le peu de lumière qui pénètre dans la pièce.

Enfin, dans les pièces à vivre comme le séjour ou la cuisine, veillez à ne pas uniquement miser sur le bleu. Optez plutôt pour une combinaison rehaussée de quelques touches de couleurs vives comme le rouge, le rose ou encore le jaune. Sans cela, la pièce risque de dégager une impression peu agréable de froideur.

Les amis du bleu

Le meilleur ami du bleu n’est autre que… le bleu. En effet, en jouant avec différentes nuances sur les murs ou à l’aide d’éléments de mobilier, vous êtes certain de ne jamais commettre d’impair. La tendance actuelle est d’oser le dégradé en combinant par exemple les bleus ciel et marine ou encore outremer et Klein.

Pour celles et ceux qui craignent l’overdose, le bleu s’associe aussi très bien au vert. Une combinaison qui a tendance à apporter un peu de chaleur grâce aux pigments jaunes qui sont contenus dans les tons de vert. Autre possibilité, synonyme de sérénité : du bleu et du marron. On peut ici combiner n’importe quelle nuance azur avec des nuances minérales telles que le marron, le beige ou encore le terracotta foncé.

Enfin, le bleu affectionne aussi les couleurs flashy, comme le jaune (canari, moutarde ou encore soleil), l’orange, synonyme de fête, voire le vert vif et le fuchsia. Ces deux dernières, conjuguées avec un bleu Klein, un bleu Majorelle ou encore un turquoise vous combleront d’une ambiance exotique hors norme. Du coup, cette palette est à manier avec modération afin que la combinaison retenue demeure supportable au quotidien.