Îlot de cuisine : Les 3 raisons qui font encore hésiter certains Belges !

11-03-21

Ouvrez la plupart des magazines de déco et lorsqu’il est question de cuisine, vous verrez forcément un îlot central. Elégant et ultra convivial, ce dernier semble avoir conquis toutes les maisons modernes. Vraiment ? Non, pas toutes. En voici 3 raisons !

1.    Cuisine trop petite

Dans une cuisine de moins de 10 ou 15 m², soyons honnêtes, l’îlot central est autant à sa place qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine : c’est gros, encombrant et vous aurez beaucoup de mal à tourner autour. Non, l’îlot central n’apporte pas un gain de place, car il vous faut un espace de circulation de grand minimum un mètre tout autour.

2.    Les petits îlots ne sont d’une grande utilité…

Il faut bien le reconnaître, si votre îlot doit voir ses mensurations réduites à un minimum absolu pour s’accommoder d’un manque de place, vous risquez d’être déçu à l’usage. En effet, s’il est dénué de fonctionnalités, l’îlot encombrera inutilement l’espace. Dans ce cas, autant opter pour une cuisine traditionnelle fixée au mur, infiniment plus adaptée aux petits espaces.

3.    En cas de rénovation, c’est complexe…

En effet, installer un îlot central dans une cuisine qui n’était à la base, pas prévue pour en être équipée peut vite devenir compliqué. Il vous faudra prévoir une arrivée d’électricité, mais aussi et surtout une arrivée et une évacuation d’eau si vous désirez y installer un évier et/ou un lave-vaisselle. Voilà qui peut engendrer un rehaussement du sol et, de manière générale, des coûts importants. Voilà pourquoi, dans le cadre d’une rénovation, les îlots ne disposent souvent que d’une arrivée d’électricité.