Quel frigo choisir : no frost ou froid statique ?

23/07/2019

Depuis quelques années, les réfrigérateurs no frost ont envahi les rayons des enseignes spécialisées en électroménagers. La panacée par rapport aux modèles qui privilégient le froid statique ? On vous explique les différences.

Le petit monde des frigos a connu de belles évolutions au cours des dix dernières années. Froid statique, froid brassé, no frost (voire total no frost) ou encore no frost bio, ce ne sont pas les alternatives qui manquent sur le marché. L’occasion de faire le point, en fonction de vos besoins !

No frost et total no frost

Ces modèles présentent l’avantage de ne pas nécessiter un dégivrage du congélateur, tout en limitant la formation de moisissures ou de mauvaises odeurs à l’intérieur du réfrigérateur grâce à un évaporateur motorisé ainsi qu’à un système de ventilation qui se charge du traitement de l’air. En captant la condensation générée par les aliments, ce réfrégirateur prévient également la formation de givre.

Du coup, comme ce système privilégie un environnement sec au sein du frigo, cela peut entraîner le dessèchement des aliments frais comme les fruits et les légumes. Il est donc recommandé de conserver ceux-ci dans un sachet en plastique avant de les placer au réfrigérateur.

Froid statique : le grand classique

C’est la technologie la plus commune et la plus ancienne. Celle-ci se caractérise par la présence d’un moteur, avec un circuit réfrigérant spécifique au frigo et un second au congélateur (si l’appareil en est doté). Le processus de refroidissement s’opère grâce à un gaz réfrigérant qui se déplace dans les différentes zones froides de l’appareil jusqu’à ce que la température souhaitée soit atteinte.

Les modèles à froid brassé exploitent exactement la même technique mais ils sont dotés d’un ventilateur placé dans le compartiment du réfrigérateur qui permet d’uniformiser la répartition du froid. Ce qui permet de mieux conserver les aliments.

L’un comme l’autre nécessitent un dégivrage manuel lorsque cela s’impose, c’est à dire au moins deux fois par an tout en sachant que l’apparition de givre est causée par le gel de la condensation qui provient des aliments mais aussi de l’air qui entre à chaque ouverture de la porte du frigo.

No frost bio : la nouvelle tendance

Le no frost bio (appelé aussi no frost partiel) constitue la dernière technologie en matière de réfrigération. Celle-ci combine les caractéristiques d’un réfrigérateur à froid statique avec celles du no frost. Concrètement, la partie réfrigérante est à froid statique ou brassé (elle ne dessèche donc pas les aliments) tandis que le congélateur est pour sa part de type no frost, ce qui évite du coup de devoir le dégivrer manuellement. De quoi combiner les avantages des deux technologies !

Enfin, petite recommandation pour un réfrigérateur en pleine forme : le givre accumulé dans le congélateur doit être retiré dès que son épaisseur atteint 2 mm sous peine d’endommager le moteur de l’appareil à long terme !