Construire compact, construire pour l’avenir.

19-10-12

maison compacte

Lors de la conception d’une habitation, avant de penser au type d’isolation, il est important de garder à l’esprit la compacité du bâtiment.

Par ailleurs, à l’heure où dans certaines villes, la pénurie de terrains à construire et leurs prix de plus en plus élevés deviennent de véritables problèmes, la compacité des bâtiments est également une piste à creuser.

La compacité

Cette compacité est calculée comme le rapport entre le volume protégé (à l’intérieur de la partie isolée) et la superficie de déperdition de l’habitation (les murs, les fenêtres, les toitures et les sols qui côtoient l’environnement extérieur, les sols extérieurs ou les espaces attenants non chauffés).

La compacité du bâtiment est donc directement liée à son architecture : sa forme, sa mitoyenneté, sa taille.

Une villa quatre façades est ainsi moins compacte qu’une maison mitoyenne. L’architecture durable privilégie la mitoyenneté et une certaine densité d’habitat pour diminuer la consommation d’énergie et la dispersion de l’habitat.

Dans la pratique, comment construire compact ?

Règle n°1 : privilégiez la mitoyenneté, même partielle.

Règle n°2 : privilégiez les formes de bâtiment simple sans creusements ou décrochements de volume.

Règle n°3 : plus le bâtiment sera grand, plus il sera compact.

Règle n°4 : Si le bâtiment est équipé d’un toit à versants dont le grenier n’est pas isolé, pensez à isoler le plancher entre le grenier et le reste du logement.

Photo: annonce immovlan.