Bardages en bois composite : 3 idées reçues !

29-03-21

Le bardage en bois naturel est très en vogue actuellement : sa chaleur naturelle, sa durabilité et son aspect écologique séduisent de nombreux Belges… qui parfois, se découragent rapidement à l’idée de l’entretenir. Une solution ? Le bois composite, un matériau qui fait pourtant l’objet de nombreuses critiques !

1.    C’est un matériau polluant !

Son revêtement composé de matériaux synthétiques est souvent pointé du doigt : sa fabrication serait très polluante. Alors, vrai ou faux ? Tout dépend du producteur : dans de nombreux cas, ce matériau est composé à 90 % de matières recyclées !

2.    Il se dégrade très vite

Il est vrai qu’un bois composite bas de gamme aura tendance a très vite se détériorer et finira par déteindre. En revanche, si vous optez pour un modèle de qualité supérieure, il devrait bien résister aux affres du temps, tout en offrant une excellente résistance aux intempéries, aux champignons… Le vieillissement ne sera pas écarté, mais sa durée de vie sera considérablement augmentée.

3.    Il est trop peu isolant

Au contraire, le bardage en bois composite est plutôt efficace d’un point de vue isolation thermique, même s’il n’atteint pas toujours l’efficacité du bois naturel.


window.didomiOnReady = window.didomiOnReady || [];