Grosse tendance du moment | Piscine naturelle : quels avantages et quels inconvénients ?

Les piscines se vendent comme des petits pains ! Beaucoup de Belges se résignant à passer leurs vacances chez eux, ils investissent massivement dans leur jardin. Et la tendance du moment, c’est la piscine naturelle, respectueuse de l’environnement !

Avec une piscine naturelle, vous pouvez oublier tout ce qui est chlore, contrôle Ph, brome… Une piscine naturelle a pour immense avantage de s’autoréguler grâce au lagunage. Le lagunage est une technique naturelle d’épuration de l’eau. Concrètement, la piscine est généralement divisée en trois zones : une zone de baignade, une zone de lagunage qui accueille les plantes nécessaires à l’assainissement de l’eau et une zone de régénération aux plantes oxygénantes qui vont désinfecter l’eau. Une pompe va en outre, s’assurer du renouvellement de l’eau.

Avantages

  • Une piscine naturelle est bien plus écologique car les plantes assurent le boulot des produits chimiques des piscines traditionnelles.
  • Economique aussi car elle ne demande pas de produit chimiques. De plus, on n’y voit rarement des systèmes de chauffage.
  • Esthétique enfin, car elle se fond dans l’environnement et dans la nature.

Inconvénients

  • Elle réclame plus d’eau, l’évaporation y étant plus importante. De plus, contrairement à une piscine classique où vous pouvez vous baigner dans l’entièreté du bassin, il y a ici deux zones qui doivent être alimentées en eau et qui sont interdites à la baignade.
  • L’eau est plus froide: on vous conseille en effet de ne pas chauffer l’eau au-delà de 24 à 25 degrés, sous peine de formation de bactéries. Problème lié : mieux vaut éviter d’installer une piscine naturelle en plein soleil, surtout si notre climat devient tropical ! En effet, si le bassin est très ensoleillé, l’eau sera plus chaude, mais elle risque de dépasser le seuil ci-dessus.
  • Attention aux crèmes solaires, certains composants de ces crèmes pouvant endommager les plantes.