Télécoms : Voici comment facilement changer d’opérateur !

Actuellement, la loi belge qui régit les télécoms vous offre la possibilité de résilier votre contrat d’abonnement internet après une durée d’engagement de 6 mois. Vous êtes ainsi libre de changer d’opérateur sans devoir payer des indemnités de rupture et de préavis.

Pourquoi changer ?

Déménagement, tarifs qui augmentent, qualité des prestations en baisse, apparition d’un nouvel opérateur dans votre région, upgrade technologique, sont autant de raisons qui incitent le consommateur à aller voir ailleurs. L’occasion de rappeler que les résiliations pour cause de déménagements ou d’augmentation de tarifs ne peuvent engendrer de frais supplémentaires ! Par contre, la recherche d’un fournisseur d’accès internet plus compétitif implique pour sa part le respect d’une période minimum d’engagement de 6 mois, comme évoqué ci-dessus.

Le client est-il roi ?

Avant de changer d’opérateur, vérifiez les « petits caractères » qui sont dans votre contrat actuel. Soyez particulièrement attentif à la durée de l’abonnement, aux conditions de rupture du contrat et aux frais éventuels exigés par l’opérateur en cas de départ. Gardez toujours à l’esprit que l’opérateur ne peut pas exiger de compensations s’il s’agit d’un contrat à durée indéterminée, et il en va de même si le consommateur est engagé depuis au moins six mois et qu’il a réglé toutes ses factures.

Si votre contrat est assorti du prêt d’un appareil comme un modem, restez vigilant ! En effet, des indemnités équivalentes à la valeur résiduelle de l’appareil peuvent vous être réclamées par l’opérateur, même en cas de rupture du contrat au-delà de six mois !

Easy Switch, c’est quoi ?

Avant de résilier votre abonnement auprès de votre opérateur, effectuez d’ores        et déjà la souscription chez le nouvel opérateur ! Cela vous permettra d’éviter toute coupure de ligne et de vous retrouver sans connexion.

En la matière, la procédure « Easy Swicth » est là pour vous faciliter la vie. Il suffit en effet de transmettre votre numéro Easy Switch (qui se trouve généralement au bas ou au dos de votre facture) à votre nouvel opérateur. Celui-ci pourra ensuite se charger de lancer la procédure de résiliation automatique auprès de votre fournisseur actuel. Vous éviterez ainsi toute coupure de ligne ainsi qu’une éventuelle double facturation.

En outre, Easy Switch précise les informations que l’opérateur doit mettre à disposition des utilisateurs. Il choisit la date de résiliation et organise l’indemnisation du consommateur en cas de non-passage du technicien pour l’installation de la nouvelle connexion. La résiliation décidée par le consommateur se fait alors de manière simplifiée.