Votre installation domestique est-elle suffisante pour recharger une voiture électrique ?

Vous envisagez l’acquisition d’un véhicule électrique et comptez installer une borne de recharge à votre domicile ? Plusieurs paramètres doivent dès lors être pris en compte, sachant qu’il existe différents types de recharge (normale, semi-rapide et rapide) et que toutes les installations électriques ne sont pas à même de supporter l’installation d’une borne de recharge.

Se renseigner avant de passer le cap

Prérequis à l’achat d’une borne de recharge : s’informer sur les exigences et contraintes techniques, à savoir la compatibilité de votre installation domestique, les caractéristiques du véhicule que vous possédez ou comptez acheter ainsi que la puissance requise.

Une recharge conventionnelle (jusqu’à 7,5 kW) sur un branchement classique (qu’il soit monophasé ou triphasé) convient à la majorité des véhicules électriques. Cela vous permettra de recharger votre voiture en 4 à 20 heures pour les modèles les plus gourmands. Une option qui ne nécessite aucune adaptation de l’installation électrique domestique. On s’en doute, c’est ici la solution la moins chère et la plus aisée à mettre en place.

Les recharges semi-rapide et rapide exigent par contre une puissance plus élevée et bien souvent des configurations spécifiques. Avant d’installer une borne de recharge, deux contraintes doivent être résolues : être connecté à un réseau triphasé 400 V, avec présence d’un point neutre, et envisager le renfort de votre installation si vous souhaitez installer une borne rapide.

Or, bon nombre de quartiers en Belgique, et singulièrement à Bruxelles, sont raccordés en triphasé 230 V, sans point neutre. Il faut dès lors soit faire installer un transformateur triphasé 230 V/400 V avant la borne, soit demander à votre fournisseur d’électricité s’il est possible de vous approvisionner directement en 400 V triphasé.

Autant de transformations qui engendrent des frais et qui méritent d’être évaluées avant de passer le cap. Bien souvent, la recharge normale suffit, à condition qu’elle soit effectuée la nuit, lorsque tous les appareils gourmands en électricité que compte la maison sont en veille.

En bref

Avant de vous lancer dans l’aventure électrique, tant pour le choix d’un véhicule que d’une borne de recharge, renseignez-vous le plus précisément possible, auprès de votre fournisseur en électricité mais aussi auprès de votre concessionnaire automobile (en effet, tous les véhicules électriques ne sont pas compatibles avec tous les types de bornes de recharge). Tenez également à l’œil que, si vous optez pour une recharge semi-rapide ou rapide, vous serez probablement amené à devoir effectuer, à vos frais, des adaptations sur votre installation domestique.